Covid-19 : 6 décès et 429 cas en 48h, dont 406 à Analamanga

Avec six nouveaux décès et 429 nouveaux cas durant le week-end, la progression de l’épidémie de coronavirus dans la région Analamanga et notamment à Antananarivo reste préoccupante.

Les nouveaux cas de Covid-19 à Antananarivo continuent d’augmenter à une vitesse Grand V à mesure que le nombre des tests augmente. Ces dernières 48h, outre les 6 personnes décédées qui portent le nombre de décès à 32 actuellement, le nombre de nouveaux cas frôle ou dépasse la barre des 200 cas par jour : 209 à Antananarivo samedi, et 197, hier dimanche. Le site du CMC Andohatapenaka, théâtre d’une véritable ruée depuis son ouverture, mercredi dernier, a rapidement été débordé. Depuis dimanche, l’affluence est légèrement moins importante après la mise en place de nouvelles organisations dans l’accueil des patients et les directives à l’endroit du grand public de ne venir sur place qu’en cas de symptômes évocateurs du Covid-19. Avec l’entrée en vigueur des mesures de reconfinement à partir de ce jour, l’on s’attend à une baisse des cas contacts dans les semaines à venir.

En détail. En matière de statistiques, la région Analamanga vit une véritable explosion des chiffres. Pour la journée d’hier, les 197 nouveaux cas de la région (sur les 213 enregistrés pour l’ensemble de l’île) ont été identifiés après 554 tests réalisés par trois laboratoires (l’Institut Pasteur de Madagascar ou IPM qui dispose d’un laboratoire à Antananarivo et d’un laboratoire mobile à Toamasina ; le HJRA et le Laboratoire d’Analyses Médicales Malagasy ou LA2M). S’y ajoutent également les tests GeneXpert réalisés dans diverses localités. Dans les détails, l’IPM à Antananarivo a relevé 99 cas positifs sur 222 tests réalisés, tandis que le laboratoire mobile à Toamasina a identifié 4 nouveaux cas sur 59 tests effectués. Le HJRA de son côté, a réalisé 100 tests et relevé 25 nouveaux cas. Le LA2M pour sa part, a effectué 173 tests dont 76 se sont révélés positifs au coronavirus. Et enfin les tests geneXpert ont permis d’identifier 4 nouveaux cas à Fianarantsoa et 5 à l’hôpital des enfants à Tsaralalàna.

Formes graves et guérisons. Les formes graves pour hier, sont au nombre de 33, dont 18 à l’hôpital Joseph Raseta Befelatanana (HJRB) ; 9 au CHU Anosiala; 4 à l’hôpital d’Andohatapenaka ; 1 à l’hôpital d’Antsirabe, 1 au CHU Morafeno Toamasina et 1 à l’hôpital Analakininina Toamasina. Quant aux guérisons, la porte-parole du CCO en a rapporté 30 dans son bilan d’hier, dont 5 au HJRB ; 5 à Anosiala ; 5 dans la région Atsinanana et 15 dans la région Analanjirofo.

A ce jour, 2.941 cas confirmés de Covid-19 ont été signalés à Madagascar depuis le début de l’épidémie sur un total de 24.530 tests réalisés depuis le 19 mars. 1.801 malades sont actuellement en cours de traitement, et 1.108 patients, déjà guéris.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Mon simple raisonnement depuis le début:
    S’il y a un pays qui a un médicament contre le covid-19, pourquoi les Européens, Americains,Chinois … se mobilisent et dépensent des milliards. A réfléchir sérieusement, ils ont des centaines de milliers de morts et rester le bras croisé car le médicament vient de Burundi ou de Haïti ??
    .
    Ce n’est que depuis ce 03 juillet que l’Europe a déclaré que le Remdevisir est le premier traitement officiel autorisé pour soigner efficacement le coronavirus (vérifiable sur google.fr : mot clé remdevisir)
    .
    Comme je répète souvent, je ne suis pas pour ou contre qui que ce soit ou sur un traitement.
    Je lis les conclusions des scientifiques DU MONDE ENTIER,
    Chaque pays est libre de faire ce qu’il veut, mais certains pays évitent des cobayes, utiliser des traitements bidons sur leur population.
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.