Coronavirus : 4 nouveaux décès, 262 nouveaux cas dont 205 à Analamanga

Le pic de l’épidémie serait encore loin.

La maladie semble gagner du terrain dans les régions du pays. Les statistiques d’hier font savoir que Mahajanga et Anosy connaissent une hausse des nouveaux cas.

Analamanga a affiché trois (3) nouveaux décès hier. Des patients pris en charge auprès du centre hospitalier universitaire Befelatanana selon le Pr Vololontiana Marie Daniel, porte-parole du Centre de Commandement Opérationnel Covid-19 hier. L’autre perte humaine quant à elle était signalée dans le district d’Ambanja, région Diana. Les statistiques d’hier de révéler également que le pays compte 262 nouveaux cas dont  205 ont été signalés à Analamanga. Ce qui porte le nombre de contaminations répertoriées et rendues officielles à   5 605 cas depuis le début de la crise au mois de mars dernier. La région Atsinanana affiche deux nouveaux cas si de l’autre côté du pays, à Mahajanga, le centre de commandement opérationnel affirme qu’il y en a quinze (15). Dans cette même partie du pays, Maevatanana affiche deux nouveaux cas confirmées. La maladie semble se propager de plus en plus dans le Sud du pays. La région Anosy a répertorié treize (13) nouveaux cas confirmés de Covid-19. Toujours dans le Sud mais dans la Haute Matsiatra, le nombre de nouveaux cas enregistré hier était de cinq (5) si le district d’Ifanadiana en a affiché deux (2). Vakinankaratra quant à  elle enregistre quatre (4) nouveaux cas. L’intervention de la porte-parole du CCO d’hier a également permis de savoir que la localisation du dernier nouveau cas n’a pas été communiqué.

Courbe. A ce stade, l’évolution de l’épidémie tend vers une hausse continuelle des contaminations. Dans un rapport relatif à la situation de la Covid-19 à Madagascar, publié le 14 juillet dernier, le MRC Center for Global Infectious Disease Analsysis, Imperial College London estime qu’il y a eu environ « 24 092 contaminations ces quatre dernières semaines ». Outre le nombre de nouveaux cas qui devraient croître, le nombre de demande de lits devraient également connaître une hausse considérable dans les prochaines semaines. Pour beaucoup, la situation actuelle est grave, voire non maîtrisée, et ce, malgré les efforts menés par le gouvernement pour freiner la propagation. Lesdits efforts sont considérés par beaucoup d’observateurs comme étant des « stratégies de tâtonnements qui se sont renouvelées tous les quinze jours ». Et dans cette situation de panique galopante, d’un bord à l’autre, l’on suggère un changement de stratégie « compte tenu de l’inefficacité » de celles menées jusqu’ici. Ce que semble avoir fait le gouvernement en décidant d’inviter toutes les personnes présentant des symptômes de la maladie à se faire soigner et à recevoir leur lot de traitements.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Confiance et patience,
    Un médicament miracle est en cours de préparation, plusieurs laboratoires et chercheurs de 4 coins de Madagascar sont au travail 24/24.
    CV0+++, tisane, piqûre, gélule, comprimé, effervescent, avec la nouvelle formule enrichie d’oxygène soit : AR Na Cx Cy O+++ (brevet en cours), on sera protégé pendant 35 ans, RDV dans 30 jours comme habitude.
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.