Lutte contre le coronavirus : Réduction du prix de l’eau aux bornes-fontaines

(crédit photo : Aina Princy)

L’eau est essentielle dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 puisqu’elle permet d’entretenir une bonne hygiène. Malheureusement, l’accès à l’eau pour la population malagasy, que ce soit en zone rurale ou en zone urbaine, demeure encore problématique. Pour remédier à ce problème de taille, l’UNICEF, le ministère de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement, ont décidé de trouver une solution qui permettrait de faciliter l’approvisionnement en eau des ménages vulnérables à Antananarivo, Toamasina et Moramanga. La résolution consiste donc à réduire le prix de l’eau aux bornes-fontaines pour les trois prochains mois. Un arrêté communal a fixé les tarifs de l’eau à travers le tarif subventionné pour les trois villes citées précédemment [20 Ariary le bidon de 20 litres si auparavant la même quantité d’eau coûtait 50 Ariary, Ndlr.]. 2.000 bornes-fontaines adopteront ce nouveau tarif qui profitera à plus de 600.000 personnes vulnérables selon les estimations.

Cette opération est baptisée « Avotr’Aina ». La réduction du prix de l’eau ne vient pas seule, elle est accompagnée d’une campagne de sensibilisation dans les quartiers par l’association ASOS. L’objectif est de tenir au courant la population du rôle primordial de l’eau dans la lutte contre le Covid-19, mais aussi du respect des gestes barrières pour toutes les personnes qui viennent se ravitailler en eau au niveau des bornes.

Recueillis par Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.