Fédération syndicale du ministère de la Santé : « La lettre du ministre de la Santé témoigne de la légitimité des précédentes revendications des paramédicaux »

(photo : Facebook)

A maintes reprises, le syndicat des paramédicaux s’est plaint du manque d’équipements et de formation des agents de santé dans la lutte contre le Coronavirus. Des demandes discréditées par certains hauts responsables qui affirmaient que les professionnels de santé sur le front sont plus ou moins bien équipés depuis le début de la crise sanitaire. Hier, la fédération syndicale du ministère de la Santé publique qui regroupe le SISFM, le SMEDFM, le SYNPA et le SNOSFM a effectué une annonce devant les journalistes. Selon les représentants de cette fédération, la lettre envoyée par le ministère de la Santé publique à ses partenaires témoigne de la légitimité des grèves récentes du syndicat des paramédicaux. D’ailleurs, le geste du ministre est salué par la fédération qui considère que le contenu montre que l’homme fort actuel de la Santé publique se soucie des conditions de travail des agents de santé mais aussi de la lutte contre cette pandémie.

Par ailleurs, cette fédération a tenu également à préciser qu’elle n’a aucune couleur politique et qu’elle se focalise avant tout sur cette lutte commune pour le bien de la population. Aussi, elle invite tous les Malgaches à s’unir pour mieux faire face à cette pandémie.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Si j’étais à la place de ce ministre, je démissionnerai! En fait on lui a signifié de ferm.. sa gue… ! Quelle insulte! En conseil de gouv, imaginez le mépris de ses collègues ministres pour la moindre de ses paroles ou initiatives!!!

  2. C’est bien, en voilà un qui ose travailler.Pourvu qu’il ne soit pas, malgré lui même, l’instrument d’une de ces forces étrangères qui veut autre chose de Madagascar. Le pays, depuis l’invasion des visages pâles, n’a subi que défaites et pertes en tous genres et avec l’entrée des yeux bridés, l’île n’est plus que le « buffet à volonté » pour les autres nations sauf pour le malgache lui même, (à part hélas pour les gasy vendus mpamadika sy mpivarotra tanindrazana).

  3. Un grand merci pour le Ministre de la santé pour les gestes qu’il a fait pour sauver des vies. Les meilleurs moments c’est tout de suite. Zany ny atao hoe tia tanindrazana. Ça me rappelle de ce que Jesus a fait quand il a guéri un malade un jour de sabbat et que les hypocrites ont donné tort. Nous connaissons tous la suite. Courage à vous et à votre collaborateur Mr le Ministre

  4. Bonjour à tous,
    Je félicite sincérement M.le Ministre. C’est Quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux et qui sait prendre ses responsabilités. Tôt ou tard, cette situation s’explosera. C’est trop, ce qu’on fait subir aux « gasy kely ». « mifanara-tsaina » hoe hoy Mme Rinah. Parce que vous prenez les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages. Une mésentente interne, au sein du gouvernement est claire comme l’eau de roche.
    Je vous dis: ce qui compte pour ce gouverenement c’est la forme (building – « tramway » – stade manarapenitra, peut être aussi « vol dans le sens larcin++++ manarapenitra » .
    Sans rancune. Courage

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.