Traitement des cas sévères de Covid-19 : Un besoin de 10 bouteilles d’oxygène par patient en moyenne


Les besoins en oxygène ne cessent de grimper avec la hausse du nombre de personnes présentant des formes sévères de Covid-19.

Les patients atteints de la forme grave de Covid-19 ont besoin d’une oxygénothérapie. Une thérapie indispensable pour tous les patients qui souffrent de détresse respiratoire. Cette dernière étant dans la majorité des cas, la cause du décès lié au Covid-19 selon les épidémiologistes. La prise en charge – répondant aux normes – des patients présentant des formes sévères de Covid-19 s’étale en moyenne sur sept jours. Soit, un besoin en consommation d’une dizaine de bouteilles d’oxygène à peu près pour chaque patient à prendre en charge selon un responsable de centre de traitements des cas sévères de Covid-19. Interrogé sur le coût moyen d’une bouteille d’oxygène, un responsable de société d’approvisionnement en oxygène a fait savoir que cela « varie d’une région à l’autre » et que « le prix d’une bouteille pourrait être comprise entre 100.000 à 250.000 Ar ». Ce qui – avec les prix des médicaments, de la prise en charge dans les centres de traitement ainsi que des coûts des équipements médicaux – donne une certaine idée du coût total d’un traitement de la forme sévère de cette maladie.

Partenaires. L’Unicef, l’organisme onusien pour l’enfance a appuyé Madagascar dans la dotation en équipements dans cette lutte contre le Covid-19. C’est dans cette optique que 23 hôpitaux qui prennent en charge les cas sévères du pays ont été dotés en oxygène par l’organisme. Soit, un total de 2.680 bouteilles d’oxygène réparties dans dix sept régions du pays. Une initiative dont le coût est estimé à 295.209.000 (77.626 USD) selon l’organisme onusien en charge de l’enfance. Initié depuis le mois de juin dernier, la dotation en bouteille d’oxygène des centres de traitement des cas sévères de Covid-19 a pu bénéficier à 688 patients. Elle a également permis de satisfaire les besoins des grands hôpitaux qui prennent en charge les cas sévères de la maladie. Notamment, les besoins relatifs à l’oxygénothérapie des patients. Dans cette lutte contre le Covid-19, les besoins sont toujours là.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Dr Gérard Joseph Mehr,
    .
    C’est bien de donner des conseils , ….. mais chaque cas est unique.
    Dans le pays pauvre comme Madagascar cela va induire à une auto médication avec des conséquences graves.
    En Malagasy : Mandaitra hono ny ravin-kinina, … Misotro tambavy hono, ….
    Avaler un comprimé de paracétamol peut être mortel, lisez les publications des académies de science et de la pharmacie.
    Lisez dans www ansm.sante.fr
    Il est toujours fortement conseiller d’aller consulter un médecin.
    Je ne sous estime pas Pr Delbet et Dr Neveu, mais ma cousine médecin à Tana aussi soigne très bien.
    .
    Chlorure de magnésium : DANGER MORTEL pour les personnes qui sont en insuffisance rénale, hypertension.
    Poser la question à n’importe médecin, il vous confirmera à 1000/100
    .
    Enfin je ne vous empêche de prendre le Chlorure de magnésium , je vous donne la formule MgCl2
    C’est en vente libre dans les pharmacies (comprimé, sachet, injectable, …)
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

  2. · Edit

    Bonjour,
    Il est très surprenant d’affaiblir la population en oxygène par une lente hypoxie consécutive au port du masque puis de s’étonner que les personnes affaiblissant leur immunités en arrivent à la détresse respiratoire!
    Pour moi-mème, si je devais arriver à cette extrémité j’utiliserais en premier le chlorure de magnésium selon les recommandations du Professeur Delbet et du Docteur Neveu.
    Et pour les lecteurs courageux:
    https://www.antiageintegral.com/anti-age-revitalisation/bicarbonate-magnesium-et-oxygene-en-pratique

    Bizanous
    Gérard

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.