Fin de l’année scolaire : Examen à domicile pour les écoles privées

Pas d’année blanche et pas d’examen en classe en raison de l’épidémie de Covid-19. Une grande partie des écoles privées de la Capitale n’ont d’autres choix que d’achever l’année scolaire sous le signe de cette maladie. Les élèves ne retourneront en classe que lorsque la situation sera rétablie, c’est-à-dire pour la prochaine année scolaire. Néanmoins, les examens seront effectués à domicile avec la collaboration des parents. Ceci n’est pas un examen de passage puisque tous les élèves pourront accéder à la classe supérieure. Il s’agit juste d’un dispositif permettant d’évaluer le niveau de chaque élève afin de préparer les cours de remise à niveau lors de la prochaine année scolaire.

Classes d’examen. Pour les classes d’examen, il y aura une dernière préparation vers le milieu de ce mois si la situation le permet. « Un examen blanc sera organisé dans les prochains jours mais nous n’avons pas encore les dates » a confié un directeur d’école de la Capitale. Chaque école prépare ses élèves aux examens officiels qui sont maintenues selon les dernières nouvelles annoncées par le Chef de l’Etat. Pour l’organisation des épreuves, le ministère de l’Education nationale n’a pas encore communiqué les détails mais il est certain que les mesures barrières seront toujours d’actualité, si les examens se déroulent début septembre comme l’a indiqué le président de la République sur la chaîne nationale.

Paiement des écolages. Enfin, en ce qui concerne les frais de scolarité, une grande partie des écoles invitent les parents à s’acquitter des neuf mois d’écolage pour l’année scolaire 2019-2020. S’il y a manquement, l’élève peut être remis à ses parents ou redoubler de classe, et n’aura pas le droit de passer les examens. Situation délicate autant pour les parents que pour les établissements.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Aiza ny FANJAKANA @ zao e?

  2. c’est bien la première fois que je lie de tels inepties concernant les frais d’écolage… tu paies c’est bon… tu paies pas tu redoubles ou tu passes pas les examens.
    Je peux comprendre que l’établissement ait besoin de trésorerie, mais en venir au chantage c’est odieux, surtout que cela concerne la génération future de Mada, quel bel exemple ces enfants ont !!!
    C’est pas plus intelligent de demander aux parents par exemple d’échelonner leur règlement.
    Comment voulez-vous que le pays avance ????

  3. (aille)

  4. je connais bien celui qui est supposé Directeur de l’Enseignement privé… il devrait être partout sauf à cette place…(mais le copinage est passé par là…) vous avez là une démonstration de son intelligence!!!….. où voulez-vous que le pays aillent avec des nuls pareils, et il n’est pas le seul dans ce cas… partout c’est la même musique…

  5. «  » Paiement des écolages. Enfin, en ce qui concerne les frais de scolarité, une grande partie des écoles invitent les parents à s’acquitter des neuf mois d’écolage pour l’année scolaire 2019-2020. S’il y a manquement, l’élève peut être remis à ses parents ou redoubler de classe, et n’aura pas le droit de passer les examens. Situation délicate autant pour les parents que pour les établissements. » » » » QUELLE CHANTAGE, c’est injuste , pour quoi renvoyé l’élevé à ses parent si eux n’arrive pas paye les 9 mois
    cette école qui est vraiment un trouillard

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.