Baccalauréat 2020 : Reporté au 19 octobre 2020, épreuves d’EPS supprimées à titre exceptionnel

Le baccalauréat de cette année est encore reporté.

Le report des dates des examens du BEPC de cette année a inévitablement entraîné le report des sessions du baccalauréat 2020. La décision de report a été prise en conseil du gouvernement du 26 août dernier. 

Donner plus de temps de préparation et d’assimilation des connaissances aux candidats, leur permettre un renforcement des acquis afin de les aider au mieux à faire face aux épreuves”, telles sont les motifs de la décision de report des dates des examens des sessions du baccalauréat de cette année si l’on s’en tient au communiqué émanant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Prise en conseil du gouvernement en date du 26 août dernier, la décision en question, suivant l’arrêté N° 17851/2020-MESRS du 27 août 2020, reporté “au lundi 19 octobre prochain à 7 heures, le début des épreuves pour la session du baccalauréat d’enseignement général”. Ladite session devant prendre fin le vendredi 23 octobre 2020. Il conviendrait de noter que le même calendrier – 19 au 23 octobre – se chevauche avec celui de la première partie du baccalauréat technologique, ainsi que du baccalauréat professionnel et technique. La deuxième partie de la session du baccalauréat technologique, technique et professionnel devant se dérouler du lundi 26 au jeudi 29 octobre prochains à 7 heures. La décision de report est également motivée par l’impératif pour le ministère de tutelle de procéder à la préparation et à la désinfection des salles d’examens. Le nombre de ces dernières ont d’ailleurs connu une hausse compte tenu des mesures sanitaires telles que la distanciation physique d’au moins un mètre d’après le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Exceptionnelle. Le conseil du gouvernement du 26 août dernier a également décidé de supprimer de façon exceptionnelle, les épreuves d’Education physique et sportive pour cette année. Ce, afin de “ respecter les mesures sanitaires relatives à la lutte contre la propagation de la Covid-19” mais surtout “conformément aux directives données par le président de la république lors de son allocution en date du 20 août 2020 dernier suspendant toutes les compétitions sportives sur tout le territoire de la république”. Par ailleurs, le ministère de tutelle fait savoir dans son communiqué que “les études menées afin d’apprécier les différents critères et paramètres rentrant dans le cadre de la préparation des épreuves d’EPS de cette année révèlent que : les candidats ne sont pas suffisamment préparés pour les épreuves d’EPS et que ce manque de préparation risque de favoriser des malaises corporels ; les épreuves collectives constituent des facteurs favorisant la propagation du Covid-19 et qu’il y a un risque assez important de chevauchement des épreuves pratiques avec celles écrites des autres matières. Ce qui pourrait engendrer de forte perturbation sur l’organisation des sessions du baccalauréat d’après toujours le ministère. Avec ce report, les candidats disposent d’un temps additionnel pour combler les vides causés par la Covid-19.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.