Hygiène de la femme : Les femmes incarcérées à Antanimora reçoivent des serviettes hygiéniques

(photo : Rotaract Club)

Zo Iray, voilà le nom donné à cette action Club Faneva où l’objectif est d’aider les femmes de la prison d’Antanimora à avoir une vie décente dans le contexte de la crise sanitaire actuelle. Selon les explications des donateurs, les femmes en milieu carcéral accèdent difficilement aux serviettes hygiéniques jetables et aux méthodes de prévention contre la Covid-19. C’est ainsi que dans une vision d’entraide et de mécénat, le Rotaract Club Faneva et quelques sociétés partenaires ont décidé d’offrir 200 serviettes hygiéniques lavables, et 100 masques en tissu, aux femmes de la section D d’Antanimora. Cette action s’inscrirait dans les axes stratégiques du Rotary Club International, à savoir la prévention des maladies et le respect de l’environnement. En effet, les serviettes hygiéniques lavables sont moins polluantes et plus respectueuses de l’environnement.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.