Non-respect du port du masque : Les autorités aux aguets dans les quartiers

Quelques habitants du quartier d’Ankadifotsy pris sans masque, réquisitionnés par les autorités pour assurer un service d’intérêt général. (crédit photo : Rado)

Cela fait maintenant plus d’un mois que la Capitale est déconfinée. Néanmoins, l’état d’urgence sanitaire n’est pas encore levé et le coronavirus représente toujours une menace pour la santé publique. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines mesures barrières sont encore maintenues, surtout le port du masque dans les lieux publics. Malheureusement, sur ce point, le relâchement de la population est évident et les rues de la Capitale sont remplies de personnes sans dispositif de protection. Cette situation n’a pas échappé aux forces de l’ordre qui continuent de sanctionner les citoyens qui omettent de se munir de leurs masques anti-Covid-19. Durant le week-end, pas moins de 20 personnes qui ne portaient pas de masques ont été interpellées par les policiers du poste avancé d’Ankadifotsy. Les contrevenants ont dû balayer les bords de la rue Dr Rajaonah avant de reprendre leur chemin. Ceci dit, dans les venelles des quartiers, beaucoup de Tananariviens ne font plus usage des masques et considèrent la Covid-19 comme de l’histoire ancienne. Espérons que cette pandémie fasse réellement partie de l’histoire et ne refasse plus surface.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.