Violence sexuelle envers les enfants : Un sixième centre Vonjy ouvert à Tolagnaro

Le sixième centre Vonjy du pays a été inauguré à Tolagnaro hier par le Président Andry Rajoelina.

La lutte contre les violences envers les enfants continue. Un sixième centre Vonjy vient d’être inauguré à Tolagnaro pour une prise en charge intégrée des cas de violence sexuelle sur les mineurs. Fruit de la collaboration entre l’Agence Coréenne de Coopération Internationale ou KOIKA, de l’Unicef et du gouvernement malgache, le centre a été inauguré par le Président de la République Andry Rajoelina. Ainsi, l’ouverture du centre constitue « un grand pas dans la mise en place d’un environnement protecteur pour les enfants de la région d’Anosy ». Ce, étant donné que depuis février, « les enfants victimes de violence sexuelle peuvent accéder facilement et gratuitement sous un même toit aux services de professionnels pour des prises en charge médicale, psychosociale et judiciaire ».

Faible. L’étude nationale sur les violences envers les enfants à Madagascar initiée en 2018 révèle que le taux de signalement reste encore faible. L’étude également de révéler que les résistances culturelles, la méconnaissance des mécanismes du système de protection de l’enfant et de leur faible effectivité constituent en constituent les principales causes. Pour en revenir à la région Anosy, la violence envers les enfants constitue une triste réalité. Comme l’a indiqué le réseau de protection de l’enfant, 112 cas de violences sexuelles sur des enfants dont les 23 ont été pris en charge auprès du centre Vonjy de Fort

Dauphin ont été recensés depuis le mois de janvier de cette année.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.