Système scolaire : Vers un abandon progressif des séries A, D et C ?

La mise en œuvre du PSE est en cours.

Les réformes du système éducatif malgache se poursuivent. L’extension de la durée de l’éducation fondamentale à neuf ans en constitue une parfaite manifestation.

Les réformes du système éducatif malgache impliquent différents ajustements. Le remplacement des séries A, C et D par les séries Littéraire (L), Scientifique (S) et OSE ou Organisation, Société et Economie figure dans lesdites réformes prévues dans la mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Education ou PSE. Une mise en œuvre qui suit son cours malgré les difficultés rencontrées par les parties prenantes. Ainsi, le basculement vers les séries L, S et OSE impliquerait des changements majeurs dans les matières d’enseignement au niveau des lycées publics et privés du pays. Seraient donc enseignées à partir de l’année scolaire 2020-2021, les matières telles que la science économique et sociale (SES), la technologie de l’information et de la communication en éducation (TICE) ou encore l’éducation à la citoyenneté (EC). Le recrutement, par le ministère de l’éducation nationale de professeurs spécialisés dans ces matières d’enseignement et qui devraient être affectés dans les « lycées manarapenitra » témoignerait de la volonté de l’État à procéder à ce changement majeur dans le système éducatif malgache.

Niveau. La mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Education à Madagascar entend rehausser le niveau scolaire du pays par l’amélioration du système éducatif malgache. Une amélioration qui devrait avoir des impacts positifs au niveau de l’enseignement supérieur mais surtout au niveau de la recherche d’emploi. Il conviendrait toutefois de noter que suivant les échéances fixées par le ministère dans l’application des réformes du système éducatif malgache les changements au niveau lycée auraient dû être appliqués durant « l’année scolaire 2019-2020 » si l’on revient sur les explications du directeur des curricula et des intrants du MEN de 2018. En phase d’être mis en œuvre, le Plan Sectoriel de l’Education voudrait remettre le système éducatif malgache à la place qu’il mérite.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mpampianatra hanao PSE aza tsy voaofana ka inona no ampianariny amizany? Boky tsy ampy , de mande anjambany daholo mampalahelo NY ankizy Malagasy!

  2. Raha mahatsara zavatra, tsy hitako izay olana. Ilay series A,,C,D aloha efa mazava fa tsy nitondra fampandrosoana akory. Tahaka ny Cepe sy ny Bepc izao ikirizana atao foana nefa tsy mampandroso akory. Maninona raha ny examen atao any am-pianarana dia efa atao ampy ary à l’aise kokoa ny mpianatra hifindrana 6 ème na 2nde. Ny Bacc aza any USA tsy misy koa fa examen any am-pianarana koa no hiakarana Université. Hialàna @ ilay fanakakana ny olona daholo izany. Ny olombelona mantsy olombelona foana. Ory hava-manana. Indrindra ramalagasy. Ny CAP izao dia mety tsara ary tonga dia afahana miasa. Mety tsara ny fanovàna fa avelao ny fomba taloha tsy mampandroso hivalona any.

  3. Inona moa fa dia mbola « copier-coller » amin’ny rafitra frantsay foana.

    Tsy mahavita manangana fampianarana mety sy mifandraika amin’ny toerana sy fotoana tandrify azy ny Fanjakana.

  4. · Edit

    en France, on connait bien le travail de destruction de ces  »pédagogistes »….casser ce qui est marche afin que plus rien ne marche….

  5. bevody jean paul ihany no bevody jean pierre

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.