Baccalauréat J-2 : Sécurisation renforcée des sujets d’examen

La session 2019 du baccalauréat a été assez mouvementée.

A deux jours des examens, les plus de 164.300 candidats au baccalauréat 2020 ont terminé les révisions, après le marathon de l’après confinement. Lundi 19 octobre, les candidats affronteront les épreuves écrites (les épreuves d’éducation physique et sportives ont été exceptionnellement annulées cette année). Cette session 2020 du baccalauréat sera marquée, d’une part, par les dispositions sanitaires à respecter, épidémie de Covid-19 étant, et d’autre part, par une sécurisation renforcée des sujets d’examen et des centres d’examen. La phase de conception et celle de l’acheminement des sujets d’examen, mais également leur stockage jusqu’au moment des épreuves, ont ainsi fait l’objet de mesures particulières, impliquant plus d’une dizaine de milliers d’éléments de la gendarmerie et de la police. Ce, afin d’éviter les tristes événements de l’année dernière. Faut-il rappeler que de gros couacs ont secoué la session 2019 du baccalauréat, avec l’affaire des fuites de sujets – observées notamment à Antananarivo et à Toamasina – et les désagréments qui s’en étaient suivis : retard jusqu’à deux ou trois heures du début des épreuves ; épreuves terminées à la lueur des bougies, etc… Cette affaire a fait grand bruit, jusqu’au-delà de nos frontières.  Elle a amené à l’incarcération d’une vingtaine de personnes dans plusieurs provinces.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.