ICSA : Offre de bourses d’études supérieures et implication dans la formation des jeunes

La clôture des candidatures est fixée au 23 octobre 2020.

L’Institut Culturel et Social Al-Ghazalli (ICSA), est une association à but non lucratif , sise à Ankadivato, dont l’objectif est de promouvoir la culture, le social et l’accès à l’éducation. Depuis 2014 avec le soutien de la famille Ravate, elle a ouvert un internat destiné aux enfants malgaches issus des familles les plus démunies. Le but est d’accompagner ces jeunes à obtenir leurs diplômes académiques du premier cycle (jusqu’au baccalauréat), et pour les meilleurs d’entre eux, leur offrir une bourse d’études supérieures. Pour ce faire, elle a établi des accords de partenariat avec des universités africaines notamment en Zambie, en Afrique du Sud, ou encore en Inde. M. Abdourazak Mdahoma, directeur de l’ICSA répond à nos questions.

Midi Madagasikara : Parlez-nous un peu plus de votre association.

ICSA : Nous menons avec le fokontany d’Ankadivato des actions sociales destinées initialement aux familles nécessiteuses du quartier. Depuis deux ans maintenant, nous avons pu élargir notre champ d’action au grand Tana et depuis cette année, face à la pandémie qui sévit, nous avons pu étendre ces actions au niveau national. En effet, nous effectuons des distributions de colis alimentaires et donnons aussi accès à l’eau aux villages les plus reculés en construisant des puits de surface (financés par des donateurs privés). En outre, avec l’ambassade de Turquie, nous travaillons aussi sur des projets de 200 puits de forage avec un système de pompe électrique alimentée par des panneaux photovoltaïques.

M. Sur le plan éducatif, quels sont vos projets en cours ?

 ICSA : D’abord, la formation académique de nos jeunes pensionnaires (à titre d’exemple nous avons trois jeunes qui effectuent leurs études à l’université de Lusaka en Zambie en langues vivantes, et en ingénierie, deux lauréats en finances et médecine qui ont été admis à la prestigieuse université du roi Fahad à Ryiad en Arabie Saoudite, université jumelée avec Oxford et Harvard). Ensuite, la formation professionnelle dans les métiers du bâtiment et l’un de nos grands projets à moyen terme, est de construire une structure éducative allant du primaire aux études supérieures incluses. A cet effet, pour l’année scolaire 2020-2021, nous avons signé un accord de partenariat avec la Human Welfare League, partenariat accès sur trois grandes thématiques :

Il y a la mise en place de conférences universitaires qui seront animées par des professeurs de renommée internationale, mais aussi la traduction de certains livres éducatifs dans le cadre de la mise en valeur de la langue malgache. Et enfin, et non des moindres, l’attribution de bourses de recherches doctorales aux chercheurs et étudiants malgaches.

M. : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les bourses ?

 ICSA : Sur les années universitaires 2020 à 2023, plus de 200 bourses d’études seront attribuées aux projets de recherches doctorales les plus pertinents pour Madagascar. Dans un esprit de clarté et d’impartialité, nous allons dans un premier temps mettre en place un comité académique qui sera composé de deux membres de l’équipe de l’ICSA, un membre de l’université de Mahajanga, un autre de l’université d’Antananarivo (Ankatso) et un représentant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Ce même comité légiférera ainsi sur l’ensemble des candidatures reçues.

M.M. : Comment les étudiants doivent-ils procéder s’ils sont intéressés ?

 ICSA : Les dossiers de candidatures sont déjà recevables et le formulaire est téléchargeable sur notre page Facebook. Pour 2020-2021 nous allons nous focaliser en priorité sur les recherches dans les domaines des sciences sociales, juridiques, et scientifiques et nous étendrons aux autres filières à partir de l’année prochaine. J’encourage tous les jeunes chercheurs à profiter de cette opportunité pour apporter leur contribution à l’évolution de la société malgache.

Propos recueillis par MIDI

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Comment dois – je faire pour procéder aux procédures suivantes.

  2. Je veux bien beneficier de la bourse car nous allons travailler ensemble pour l evolution du pays de l’afrique pourquoi pas du monde

  3. Je suis Jeanty Marie Remika ,je suis Haitienne ,je suis en classe terminal j’aimerais poursuivre mes rêves

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.