Assainissement et propreté à Toliara : Un tricycle motorisé pour ramasser les ordures

Whh s’implique également dans l’accès à l’eau potable dans les districts de Toliara I, Toliara II et Sakaraha, face aux difficultés rencontrées par les populations dans ce domaine.

Le ramassage d’ordures est une tâche primordiale pour les communes urbaines et rurales. Comment faciliter cette dure besogne ? Depuis quelques temps, un cyclo-pousse ou triporteur parcourt les rues et ruelles de Toliara, sans faire de bruit et sans avoir à pédaler, suivi par une ribambelle de gamins joyeux. Il n’est pas bruyant car il est propulsé par un petit moteur, alimenté par trois panneaux solaires via quatre batteries de 12 volts. Ce prototype est une commande exclusive pour Toliara, fruit d’un partenariat avec la société Stenrich, basée au Kenya. Même si l’entreprise sociale « Greentsika » est chargée de la pré-collecte de déchets à domicile, il n’est pas sûr que ce soit ce prototype qui viendra chercher vos ordures.

Depuis août 2014, l’ONG Welthungerhilfe (Whh) accompagne les communes de Toliara I et II, et celle de Sakaraha pour le ramassage de déchets. Le Projet d’Assainissement Solide et de Sécurité Alimentaire à Tuléar (PASSAT2) est un financé par le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement de l’Allemagne. Actuellement, les ordures ne sont plus jetées partout mais transformées en objets d’art ou autres outils utilitaires. Leur donner une deuxième vie devient une activité génératrice de revenus (AGR) pour les riverains. Whh s’occupe également de l’eau potable et des latrines de 40.000 ménages dans les trois districts. Ces latrines produisent une centaine de tonnes d’ordures par jour. En principe, le PASSAT2 s’achèvera en 2021.

Charles RAZA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.