Baccalauréat 2020 : Début des travaux post-session

Quelques semaines d’attente pour les candidats avant d’être fixés sur leur sort.

Les épreuves de langues et de SVT étaient à la portée des candidats, tandis que les mathématiques étaient beaucoup plus compliquées.

Rideau sur les épreuves écrites du baccalauréat 2020 pour les candidats de l’enseignement général. Le bilan est plutôt mitigé pour la majorité des candidats. Les réactions à chaud recueillies à la sortie des centres d’examen, hier après-midi, font état des difficultés rencontrées par les candidats. Si les épreuves de français, d’histoire-géographie et de SVT (Science de la vie et de la terre) ont été globalement abordables, les mathématiques, en revanche, ont donné du fil à retordre aux candidats. Bon nombre d’entre eux, incluant ceux des séries scientifiques C et D, affirment ne pas avoir pu finir dans le temps imparti. Ils redoutent ainsi des notes peu satisfaisantes en mathématiques. Rares étaient, cependant, les candidats affirmant ne jamais avoir traité les types de sujets sortis au baccalauréat lors des séances de révisions au lycée. Cela prouve que la majorité des établissements scolaires ont pu finir le programme, en dépit des perturbations causées par la pandémie de Covid-19.

Attente des résultats. Quoi qu’il en soit, l’achèvement, hier, des quatre jours d’épreuves, était synonyme de décompression pour les plus de 164 300 candidats inscrits au baccalauréat cette année. En marge des activités d’évasion hier soir, en dépit de l’absence cette année, des traditionnels concerts « Manala azy vita bac », il s’agit maintenant pour les candidats d’attendre les résultats de leurs examens, lesquels seront publiés dans les meilleurs délais possibles, assure le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Correction. Sitôt les épreuves du baccalauréat terminées, les responsables en charge des travaux post-session prennent aussitôt le relais en organisant les travaux de correction qui débuteront incessamment. Comme lors des épreuves écrites, les travaux de correction font également l’objet de dispositions particulières afin de sécuriser les centres dédiés à ces travaux. Pour les enseignants en charge des corrections, les premières tendances des notes qu’ils apposeront sur les copies, en diront long quant à l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur les performances des candidats au baccalauréat 2020. Sur ce point, ils seront fixés bien assez tôt.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.