Coronavirus: 143 nouveaux cas et zéro décès la semaine dernière

Entre le 24 et le 30 octobre 2020, aucun décès lié au coronavirus n’est à déplorer ; tandis que le nombre de nouveaux cas est de 143, identifiés parmi 1 865 tests réalisés dans diverses régions de Madagascar. Par ailleurs, 108 nouvelles guérisons ont été signalées.

Tels sont les principaux éléments rapportés lors du bilan hebdomadaire de l’épidémie de Covid-19 dans le pays, présenté samedi dernier. Ainsi, on note une baisse du nombre de décès en une semaine, en comparaison avec la semaine précédente, au cours de laquelle six personnes sont décédées de la Covid-19.  À ce jour, 244 décès ont été enregistrés à Madagascar. Au total, depuis le 23 mars 2020, quelque 17 111 cas de Covid-19 ont été confirmés, parmi lesquels 16 409 patients sont aujourd’hui guéris. Actuellement, 458 patients sont encore en cours de traitement. À noter que Madagascar n’a pas encore atteint la barre des 100 000 tests depuis le début de l’épidémie dans le pays en mars 2020, puisqu’à ce jour, 89 504 tests ont été effectués.  

Laisser-aller. Au regard des derniers bilans, le ministère de la Santé publique parle de réussite dans la gestion de l’épidémie. Dans une rencontre avec la presse le 29 octobre dernier, le Pr Rakotovao Hanitrala Jean Louis, ministre de la Santé publique, a souligné une nouvelle fois une situation maîtrisée pour Madagascar, en dépit des nouveaux cas encore enregistrés dans le pays. Par rapport aux situations vécues dans d’autres pays, il s’agit d’un résultat plutôt satisfaisant, a-t-il été souligné. Il s’agit maintenant de maintenir ce cap et d’éviter toute recrudescence qui risque de mener vers une deuxième vague, comme c’est le cas dans de nombreux pays, notamment européens actuellement. « Le respect des gestes barrières reste primordial même si le quotidien de la population revient à la normale », insiste-t-on du côté du ministère de la Santé. Force est cependant de constater que le laisser-aller regagne du terrain dans la capitale et dans d’autres localités où le coronavirus ne fait plus autant de victimes qu’avant. Le port du masque est négligé, à tel point que les éléments des forces de l’ordre reprennent à nouveaux la chasse aux récalcitrants. Ces derniers jours, plusieurs centaines de personnes par jour ont été sanctionnées pour le non-port du masque par la police dans la ville d’Antananarivo. Elles étaient plus de 600 lors d’une seule matinée, la semaine dernière. Toutes ont dû effectuer des travaux d’intérêt général, comme le nettoyage des chaussées et des trottoirs, ainsi que de certains établissements et espaces publics. Mais visiblement, ces sanctions ne semblent pas inquiéter grand-monde, si l’on en juge par les visages non masqués rencontrés dans les rues et les ruelles où les policiers ne sont pas présents.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.