Restauration forestière : Lancement du projet Mécanisme forêts et paysans dans l’Analamanga

Trois régions sont actuellement bénéficiaires du projet Mécanisme forêts et paysans piloté par le Fonds des Nations unies pour l’alimentation (FAO).

 « Renforcer les producteurs forestiers et agricoles afin de garantir le développement durable ». Tel est l’un des objets du projet Mécanisme forêts et paysans, ou Forest and farm facility (FFF), qui vient d’être lancé dans la région Analamanga le 30 octobre dernier. Un lancement qui a été effectué à Mahitsy, dans le district d’Ambohidratrimo pour la région Analamanga. Tandis que le projet a été lancé dans la région Sofia (district de Mampikony et Port-Berger) au mois d’octobre 2019. Outre la région Sofia et Analamanga, Boeny (Mahajanga II) a également bénéficié du projet FFF. Ainsi, le projet en soi entendrait lutter contre la pauvreté et permettrait de faire face au changement climatique. Ce, par la création de paysages résilients face à ce dernier. Mais il devrait également permettre de garantir la sécurité alimentaire par le renforcement des moyens d’existence des membres des Organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA).

 Dimension genre. Trente Organisations de producteurs forestiers et agricoles de chaque région devraient bénéficier du projet. Les cibles devraient jouir des différentes actions menées telles que les actions de développement et de concept d’amélioration des moyens d’existence. Les appuis sur les techniques culturales innovantes et respectueuses de l’environnement, ainsi que les techniques de restauration des paysages forestiers font également partie de la liste des actions à entreprendre. Il conviendrait de noter que la mise en œuvre du projet intègre la dimension genre, en plus du développement durable et de la sécurité alimentaire. Une promotion rendue possible grâce à la plateforme nationale Femme, développement durable et sécurité alimentaire. Ladite plateforme, regroupant des associations, des femmes rurales œuvrant dans l’environnement, le développement économique, le développement social, l’agriculture, l’élevage et la pêche.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.