Peste : La vigilance est de mise malgré le peu de cas enregistrés

Le ministre de la Santé publique, le Pr. Jean Louis Rakotovao Hanitrala, a souhaité parler de la peste lors d’une conférence vidéo puisqu’il s’agit d’une maladie qui sévit encore à Madagascar. Selon lui, « Seulement huit cas ont été enregistrés à Madagascar durant cette période contre plus de 32 cas l’année dernière ». Ceci serait le fruit de plusieurs dispositifs mis en place par le ministère de la Santé Publique au niveau des Centres de santé de base depuis le mois d’août. Néanmoins, le ministre encourage la vigilance de tous face à la menace, notamment au sujet de la propreté, l’éloignement des rats, et surtout les feux de brousse qui serait un des facteurs qui favoriseraient la prolifération de la peste. A titre de rappel, la peste fait généralement son apparition dans le pays vers le mois de mai et juillet. Mais c’est à partir du mois d’août que le nombre de cas commence à réellement prendre de l’ampleur. Cependant cette année, cela n’a pas été le cas. Quoi qu’il en soit, Madagascar compte encore 54 districts qui affichent des cas de peste tous les ans. Une maladie aussi contagieuse, surtout en ce qui concerne la peste bubonique, mérite une prévention de très grande ampleur. Ceci dit, la tâche du ministère de la Santé publique dans la gestion de tout cela semble rude puisqu’il doit également faire face à la pandémie de Covid-19 qui n’est toujours pas endiguée à l’heure où nous mettons sous presse.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. La plus efficace contre la Peste,c’est la PROPRETE.Sanctionner FINANCIEREMENT les contrevenants c’est éradiquer la Peste à M/car.Refa ny « poketrany » no voakasika,mitandrina daholo,fa raha daroka sy fokontany no ampitahorana azy,dia : »andraso eo i Paoly… ».

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.