Riposte à la crise sanitaire Covid-19 : 121 millions d’ariary pour soutenir les structures de santé d’Analamanga, Itasy et Bongolava

Au total, 152 structures de santé continuent d’être équipées : 15 dans la région Analamanga, 88 dans l’Itasy et 49 dans le Bongolava.

Des matériels et équipements médicaux ont été remis cette semaine par CARE International Madagascar, dans le but de renforcer les capacités des structures de santé pour répondre à la pandémie de la Covid-19. C’est ainsi que 15 centres de santé de la région Analamanga, dont 4  gérés par la commune urbaine d’Antananarivo, ont bénéficié de ces appuis matériels ; tandis qu’au même moment, Action Contre la Faim Madagascar a pour sa part remis du matériel d’hygiène et des consommables de désinfection aux structures de santé dans les directions régionales de santé publique (DRSP) des régions Itasy et Bongolava. Ces dotations, d’une valeur de 121 millions d’ariary pour l’ensemble des structures de santé des trois régions, ont été alignées avec les besoins de chaque structure. Il s’agit essentiellement d’équipements de protection individuelle (EPI) pour les personnels de santé – masques, blouses, gants – et de produits et matériels d’hygiène tels que des dispositifs de lavage de mains sans contact, des pulvérisateurs, des savons et des gels hydro-alcooliques.

Vigilance. Ce soutien aux centres de santé de base (CSB) est une démarche entrant dans le cadre du plan de riposte à la crise Covid-19, visant à réduire les impacts sanitaires et socio-économiques de la crise au niveau des communautés les plus vulnérables à Madagascar. Un plan de riposte soutenu par le consortium Action Contre la Faim, Action Socio-Sanitaire Organisation Secours, CARE International Madagascar, et Médecins du Monde, avec l’appui  financier de l’Union européenne et de l’Agence française de développement (AFD). Cet appui aux CSB « arrive à point nommé, au moment où le pays maintient une forte vigilance face au risque épidémique et se prépare à affronter la deuxième vague si nécessaire », souligne alors CARE International Madagascar.

Formations. Dans les prochaines semaines, Action Contre la Faim prévoit de renforcer la capacité du personnel de santé au sein des DRSP d’Itasy et du Bongolava. Dans la foulée, une formation de formateurs sur les protocoles de prévention et contrôle des infections et les pratiques de désinfection est également prévue, et sera destinée aux équipes des deux DRSP et des cinq services de district de la santé publique (SDSP), à savoir Arivonimamo, Miarinarivo, Soavinandriana, Tsiroanomandidy et Fenoarivo Be. Les équipes ainsi formées transmettront à leur tour les connaissances acquises et formeront le personnel soignant et le personnel d’appui des structures de santé du district – CSB et centres hospitaliers de référence de district. Action Contre la Faim réhabilitera par ailleurs les infrastructures d’eau et assainissement. De son côté, CARE International Madagascar achèvera les travaux de réhabilitation des infrastructures en eau, hygiène et assainissement au niveau de ces structures de santé ciblées dans la région Analamanga.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.