Conservation des espèces endémiques : A quand une journée mondiale des primates ?

« Si l’on arrivait à institutionnaliser une journée mondiale des primates, la lutte pour la conservation de nos lémuriens aurait plus d’ampleur ». Ce sont là les propos du Pr Jonah Ratsimbazafy lors de la récente journée mondiale des lémuriens. Propos qui mettent en avant l’importance pour Madagascar, et le monde, d’attribuer une attention particulière aux primates, d’un côté, mais surtout sur l’urgence de sauver les lémuriens qui font la renommée de Madagascar. Il conviendrait de noter que Madagascar dispose déjà d’une journée nationale des lémuriens. Célébrée chaque dernier vendredi du mois d’octobre, la journée en question constitue une opportunité d’information, de sensibilisation et d’interpellation pour les défenseurs des espèces rares de Madagascar. La récente journée a connu une célébration disparate à cause de la situation de lutte contre la Covid-19. Organisations de la société civile, écoliers, parents ont célébré à leur façon la journée.

Enjeux. Force est de constater que les lémuriens de Madagascar jouent un rôle majeur dans l’économie du pays. Comme l’a fait remarquer le Pr Jonah Ratsimbazafy : « les touristes viennent à Madagascar pour admirer la nature, les forêts, les espèces de faune et flore endémiques, dont nos lémuriens, dans leur habitat naturel ». Outre ce rôle économique, ces animaux participent également à la régénération des forêts malgaches, et ce, en disséminant les graines et en faisant office de pollinisateurs. Avec la situation de dégradation de l’environnement, les faunes et flores endémiques de la Grande-île risqueraient de disparaître à jamais. Et les scientifiques estiment que le pays n’a plus que cinq années (peut-être quatre en ce moment) pour prendre les bonnes décisions et inverser la tendance. La journée mondiale des primates donnerait une dimension internationale à la lutte pour la conservation des lémuriens malgaches.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.