Santé de la reproduction : Un guide pour l’amélioration de la qualité de la planification familiale en route

Le Dr. Vololoniaina Raholison, Country Manager du programme Wish2Action, expliquant aux journalistes l’importance de ce guide AQPF le dernier jour de l’atelier de finalisation. (crédit photo : Anja)

Sous l’initiative du ministère de la Santé Publique, un atelier de finalisation du guide d’amélioration de la qualité de la planification familiale s’est tenu à Antsirabe du 16 au 19 novembre 2020, réunissant toutes les parties prenantes et les acteurs œuvrant dans la promotion de la planification familiale à Madagascar. 

Les méthodes de planification familiale, malgré leur pouvoir d’impacter positivement le taux de mortalité maternelle et infantile, d’améliorer la vie sociale et économique du pays, et de réduire le nombre de grossesses non-désirées, n’atteignent toujours pas un taux de couverture de 50 % à Madagascar. La qualité des programmes et prestations de services représenterait un point important dans le domaine de la santé en général et de la planification familiale (PF) en particulier selon la Direction de la Santé Familiale au sein du ministère de la Santé Publique. De ce fait, il serait important de documenter les orientations pour atteindre le niveau requis qui permettra  de remplir les objectifs assignés en termes de qualité du programme et des prestations de services PF.

Une discussion de 4 jours. Durant quatre jours, des représentants du ministère de la Santé, du ministère de la Population, de l’OMS, de l’USAID, de l’UKAID et de bien d’autres entités encore se sont concertés sur l’élaboration de ce document à partir du draft initial qui résulte de la phase de collecte d’informations. Tout le document a été revu et analysé ensemble : l’équilibre, la cohérence des parties, les chapitres et les paragraphes, ainsi que les éventuelles omissions  et idées erronées. Quant au dernier jour de l’atelier, il a été consacré à la consolidation du document et au consensus sur la version finalisée et pré-validée.

Le guide final. La version finale du guide pour l’amélioration de la qualité de la planification familiale devrait être rendue disponible quelques jours après l’atelier de finalisation. Il sera remis à tous les acteurs qui travaillent dans le domaine de la planification familiale : les centres de santé, les organisations non-gouvernementales, et bien d’autres encore. Il permettra aussi d’appuyer tous les programmes en PF en cours, mais surtout d’atteindre une couverture nationale d’au moins 50 % d’ici la fin de l’année 2021. Rappelons que la planification familiale est rattachée à beaucoup d’autres domaines comme l’avortement, l’équilibre du nombre de naissance, le niveau de vie de la population, et bien d’autres.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.