Violences basées sur le genre : La Justice déterminée à lutter contre

(photo d’archives)

Lors d’un entretien avec le Secrétaire général du ministère de la Justice, Herilaza Imbiki, avant-hier, il nous a expliqué que le ministère s’engage à lutter fermement contre les violences basées sur le genre, surtout au vu des nombreux cas détectés récemment. D’ailleurs, le ministre de la Justice, Johnny Richard Andriamahefarivo, vient d’établir une circulaire à ce sujet pour l’organisation interne de la Justice. A cela s’ajoute la mise en place de cours criminelles ordinaires dédiées exclusivement aux crimes relevant de la violence basée sur le genre (VBG)  à Antananarivo. De plus, le ministère de la Justice projette aussi de lancer une campagne massive de sensibilisation dans toutes les régions du pays, ceci dans le but de conduire à un changement de comportement au niveau de la population. Pour le SG du ministère, les VBG peuvent avoir plusieurs causes comme la consommation de stupéfiants, des troubles du comportement et bien d’autres encore. C’est pour cette raison que le ministère de la Justice souhaite effectuer des actions de sensibilisation. Ceci dit, toute personne auteure d’une VBG ne sera pas épargnée d’une poursuite judiciaire et des peines qui vont avec. Rappelons que la peine maximale pour ce type de crime peut être des travaux forcés à temps. Par contre, si la personne est poursuivie pour attentat à la pudeur non suivi de violence, un tribunal correctionnel peut suffire.

Le ministère de la Justice invite les concitoyens à travailler ensemble pour endiguer les VBG à Madagascar. Néanmoins, Herilaza Imbiki de préciser qu’il ne faut pas s’adonner à des accusations gratuites et sans preuve. Il demande, également, à la police judiciaire de fournir à la Justice des documents complets pour chaque prévenu.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.