Emission « Demokr’Ankizy » : Les enfants face à Andry Rajoelina

Les enfants qui ont rencontré le président de la République.

C’était la deuxième rencontre d’Andry Rajoelina avec les enfants dans le cadre de l’émission télévisée « Demokr’Ankizy », diffusée hier, après une première entrevue en 2018, alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle. Cette fois, c’est au président de la République que les enfants se sont adressés en lui donnant rendez-vous à l’EPP (école primaire publique) Soamandrankizay, lieu de la rencontre avec la trentaine d’enfants issus de différents milieux sociaux et de diverses localités : Antananarivo, Sainte Marie, Ambovombe, Vavatenina, Tolagnaro, ou encore Manakara. Certains d’entre eux sont orphelins, pris en charge dans des centres, ou encore en situation de handicap. Pendant près d’une heure d’émission, ces enfants ne se sont pas privés de poser des questions pertinentes à Andry Rajoelina. Parmi eux, Emiliano Mahazoasy, 14 ans, venant d’Ambovombe, a parlé du grave problème de l’eau dans le Sud de Madagascar qui semble ne trouver aucune solution pérenne depuis des décennies. D’autres enfants ont abordé des questions sur l’éducation, sur les enfants vivant avec un handicap, ou encore sur la Covid-19, sans oublier les maltraitances, les violences et les abus sexuels sur les enfants. Notons également les interventions de la petite Mardina, facilitatrice de l’émission, dont l’éloquence a agréablement surpris les téléspectateurs. Du haut de ses 6 ans, cette petite fille a su bien tenir son rôle. Face aux questions des enfants, les réponses d’Andry Rajoelina ont fait référence, entre autres, à de nombreux projets en cours, à venir, ou déjà réalisés. En faisaient partie les projets d’eau pour le Sud, les constructions d’infrastructures sanitaires, mais également les projets concernant l’éducation ou encore la nutrition. Autant de volets qui font partie des droits fondamentaux des enfants.

Cette émission « Demokr’Ankizy » était à sa 4e édition, après celle à l’Assemblée Nationale en 2019 avec plus de 150 enfants, et celles avec les deux candidats à l’élection présidentielle. Cette initiative de l’UNICEF vise surtout à encourager la participation des enfants et à renforcer l’expression de ces derniers, également un de leurs droits fondamentaux.

L’an prochain, à l’occasion de la journée mondiale de l’Enfant, le rendez-vous a déjà été fixé par Andry Rajoelina avec les meilleurs élèves, pour passer une journée avec lui.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.