Société biblique : Fabrice O. Rabenjarisolo Directeur National de la FMBM

Le pasteur Fabrice O. Rabenjarisolo, nouveau directeur national de la FMBM.

La passation de service entre Hubert Rakotoarivony, ancien Secrétaire général et Fabrice O. Rabenjarisolo, nouveau directeur national de la FMBM a coïncidé avec la clôture du 185e anniversaire de la Bible malgache.

La FMBM ou “Fikambanana Mampiely Baiboly Malagasy” change de dirigeants. En effet, la société biblique malgache vient d’accueillir son nouveau directeur national, en la personne du pasteur Fabrice O. Rabenjarisolo. Ancien responsable du département traduction et production auprès de la même organisation, le nouveau numéro Un de la FMBM se fixe le défi de « promouvoir la place de la société biblique malgache dans le domaine de la traduction de la Bible ». Ainsi, la FMBM projette de « produire une première traduction de la Bible en langage des signes durant cette année 2021 ». Outre ces défis et projets, le nouvel homme fort de la FMBM projette de « produire la première Bible Malgache dédiée à l’analyse ». Il conviendrait également de noter que la cérémonie de passation de fanion et de service entre les pasteurs Hubert Rakotoarivony et Fabrice O. Rabenjarisolo coïncidait avec la clôture de la célébration du 185e anniversaire de la Bible malgache. En effet, la première Bible traduite en version malgache a été imprimée le 21 juin 1835. Depuis, la version en question a connu six révisions.

Positif.« La cérémonie d’aujourd’hui est une preuve tangible que la FMBM ou Fikambanana Mampiely Baiboly Malagasy a pu se relever, et même, en cette période du coronavirus ». Ce sont là les propos du pasteur Hubert Rakotoarivony, ancien secrétaire général auprès de la FMBM lors de la cérémonie de passation de service entre lui et le pasteur Fabrice O. Rabenjarisolo, nouveau directeur national le 22 novembre dernier. Profitant de la cérémonie, l’ancien secrétaire général a fait un bref bilan de fin de mandat. « Je suis heureux car le plan de redressement conçu avec la société biblique mondiale a fait ses preuves…La cérémonie de passation de service d’aujourd’hui est la preuve que la FMBM n’est pas en banqueroute », a annoncé le pasteur Hubert Rakotoarivony. Avant de faire savoir que « toutes les dettes de la FMBM ont été liquidées. Les dettes externes ne devraient pas prendre trop de temps pour l’être aussi ». Pour l’ancien Secrétaire général, les efforts menés par l’équipe pour redresser l’association ont « fait que la FMBM est actuellement un modèle au niveau de la société biblique mondiale en termes de liquidation des dettes dans un court délai  ». Des bases sur lesquelles Fabrice O. Rabenjarisolo pourrait partir pour parfaire son mandat pour les quatre prochaines années.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.