Approvisionnement en eau : La ministre responsable acculée par les députés

Les députés de Madagascar n’ont pas mâché leurs mots hier pour dénoncer les problématiques d’approvisionnement en eau à Madagascar.

Les problématiques d’approvisionnement en eau dans les districts du pays ont été particulièrement soulignées par les députés de Madagascar lors du face-à-face entre le gouvernement et l’Assemblée nationale hier. Les députés ont profité du moment pour s’acharner sur la ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène en soulevant les problèmes d’approvisionnement en eau telles que les coupures intempestives, la mauvaise qualité du produit ou encore la quasi inexistence de l’eau dans les districts du pays. A tour de rôle, les membres de la Chambre basse ont pointé du doigt la situation quasi généralisée des problématiques d’approvisionnement en eau. « Madame le Ministre, il convient d’attribuer une attention particulière à la qualité de l’eau dans notre district. Beaucoup d’enfants souffrent actuellement de maladies diarrhéiques à cause de cette mauvaise qualité de l’eau« , a-t-on fait savoir au CCI Ivato hier. « L’eau est rare, la population en souffre et ne peut plus continuer à vivre ainsi. Les infrastructures d’approvisionnement en eau sont vétustes et l’on attend de vous que vous preniez vos responsabilités en mettant en œuvre des mesures concrètes devant résoudre une bonne fois pour toutes les problématiques d’approvisionnement en eau à Madagascar« , a-t-on également rajouté. Outre la ministre de l’Eau, d’autres membres du gouvernement ont également eu leur lot de mauvaises remarques de la part des députés de Madagascar. La ministre de l’Education nationale a été vivement critiquée pour « la non effectivité du principe de zéro ariary pour les inscriptions et zéro fourniture« . Pareil pour le ministre de l’Energie sur les coupures intempestives d’électricité.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.