Cyclones tropicaux : 50 milliards d’ariary d’indemnités d’assurance en vue pour Madagascar

Le produit d’assurance cyclone tropical a été présenté hier à Antaninarenina durant un atelier d’information.

Madagascar pourra bénéficier d’une indemnité d’assurance pour les cyclones tropicaux dont le montant est estimé à  cinquante milliards d’ariary. Le nombre des bénéficiaires se situerait entre 25 000 et 50 000 personnes

Une grande première pour l’Afrique. Madagascar a été proposé par la Société d’assurance de la mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC) comme pays pilote intéressé par le produit d’assurance aux cyclones tropicaux en Afrique. L’adhésion à cette mutuelle permettra à Madagascar d’acquérir une indemnité pouvant aller jusqu’à 50 milliards d’ariary soit 9 millions de dollars environ selon l’intensité des cyclones. D’après le directeur du département de recherches et développement de l’ARC, François Kayitakire, l’avantage des pays adhérents à cette mutuelle est la rapidité du  décaissement des indemnités. « L’ARC aide ces pays  à estimer les pertes engendrées par les catastrophes  pour la mobilisation des fonds. Le budget obtenu  vise à rétablir des moyens de subsistance, les services sociaux et la résilience de la population dans les zones les plus impactées par les cyclones », a-t-il souligné.  Ces points ont été soulevés hier, à Antaninarenina durant l’atelier d’information sur ce produit.

Par ailleurs, l’acquisition de ce budget repose sur quelques critères. Il y aura tout d’abord l’évaluation des dégâts par le biais d’un  logiciel développé par l’ARC dénommé « tropical cyclone explorer ». Il enregistre toutes les données liées aux cyclones et couvre  les dommages liés aux risques de vents, d’ondes de tempête et de vagues, d’après le secrétaire exécutif de la cellule de prévention et gestion des urgences (CPGU) , le général de brigade aérienne , Mamy Razakanaivo. « Le montant obtenu dépendra ainsi de l’ampleur des dégâts. La disponibilité d’argent liquide dans l’immédiat, c’est-à-dire, cinq jours suivant la survenue des cyclones est très important pour accélérer le processus de la reconstruction qui touche différents domaines » , a-t-il indiqué.

A titre de rappel, Madagascar a adhéré à la mutuelle d’assurance aux sécheresses depuis la saison agricole 2019-2020. Une indemnité d’assurance d’un montant de 8 milliards d’ariary a été obtenue à cet effet pour contribuer à la lutte contre la sécheresse dans le Sud cette année.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.