Violences faites aux femmes : Les survivantes à la conquête du marché Italien 

Cette signature de convention de partenariat sera bénéfique aux survivantes des VBG.

Une lueur d’espoir au bout du tunnel ! Les femmes en situation de vulnérabilité et les survivantes des Violences basées sur le genre (VBG) bénéficieront d’un appui pour leur autonomisation sociale. Il s’est traduit par la signature d’une convention de partenariat entre le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF) et la société Made 4 A Woman, hier,  à Ambohijatovo. Elles seront intégrées dans cette société qui fabrique et exporte des accessoires en raphia.  Cette collaboration permet aux femmes d’avoir une visibilité sur le marché international. Sur l’étiquette de chaque produit est affiché un QR code qui permet d’identifier l’artisane qui a confectionné le produit via le site web de cette société. L’acheteur n’aura donc qu’à se connecter sur ce site au cas où il souhaiterait lui venir en aide. « Pour le moment, l’Italie est le potentiel acheteur de nos  produits. Ce sont des produits de qualité confectionné à la main jusqu’au packaging », selon la fondatrice de cette société, Eileen Akbaraly. Le ministre du MPPSPF , Angelica Michelle Bavy, n’a pas manqué d’encourager cette initiative tout en indiquant que grâce à ce projet, ces victimes de VBG peuvent participer activement au développement de ce pays. D’ailleurs , le ministère collabore aussi avec d’autres entités comme celui de l’Enseignement technique pour leur formation professionnelle.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.