RÉGION ATSIMO-ANDREFANA : UN BILAN 2020 SATISFAISANT

Le gouverneur d’Atsimo-Andrefana, Tovondrainy Edally, et son équipe.

En dépit de la pandémie Covid-19, la région Atsimo-Andrefana s’en est sortie la tête haute. Depuis mi-décembre, en matière de santé, pas un seul cas. Toutes les infrastructures sont en voie de finition à 80%.

Plus de peur que de mal, le dégât du Corona n’a été que minime et le gouverneur Tovondrainy Edally et son équipe ne peuvent que s’enorgueillir. Un peu d’inquiétude, cependant, car beaucoup ne portent plus de cache-bouche. L’aide sociale n’est pas négligée, 23000 ménages ont reçu de l’aide via le Fonds d’Intervention pour le Développement(FID). La famine du Sud (Kéré) est une réalité concrète,  la région s’y attèle sérieusement. « Développement » est un mot qui revient souvent à la bouche du plus jeune Gouverneur de régions. Vers le Nord, 3800 ha de terres du Bas-Mangoky sont irrigués et travaillés pour produire riz et pois de cap. L’accompagnement et l’encouragement ne manquent pas, 70 familles ont reçu du matériel agricole et des motoculteurs. Actuellement, les paysans des 121 communes rurales peuvent produire sans crainte car la sécurité est revenue grâce à la présence de nouveaux camps de forces de l’ordre. Le vol de zébus qui sévit dans les communes d’Ankazoabo, Morombe, Benenitra, Beroroha a diminué substantiellement. Un autre indicateur qui prouve le retour de la sécurité menacée, il y à peine deux ans, c’est l’avènement du Projet Mihonjo appuyé par les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) pour pousser encore plus, le développement de la RAA. Les Communes qui manquaient d’eau en sont pourvues en ce moment. Les neuf districts sont éclairés, chacun, par une vingtaine de lampes Cobra, d’autres en ont bénéficié davantage. Tuléar, capitale de la RAA, bénéficie d’un parc solaire hybride de six hectares situé à Andranomena, tout près de la Jirama, qui l’exploite.

La création de 14 EPP, 5 CSB, marchés de quartiers et à Tuléar, un bazar à étages (le tout aux normes internationales) constructions terminées ou en cours de finition.

L’année 2020 a permis de construire 36,100 km de routes bitumées ou en pavé, dont 12 km en goudron.

Comme la RAA manque d’infrastructure routière, les responsables de la région se sont efforcés de réduire le défaut des onze communes enclavées par l’introduction de connexion internet. Certaines bénéficient de connexion gratuite limitée. Avec le V-SAT la connexion est illimitée. L’enclavement d’Ankazoabo reste toujours un souci à surmonter, d’où l’implantation d’une Base Opérationnelle Avancée (BOA).

Toutes ces réalisations, qui font la fierté de la RAA, sont financées par les PTF, la Région elle-même, et par l’État. Le gouverneur Tovondrainy Edally incite la population à changer de comportement, vu la situation qui prévaut en cette période post-Covid-19, adapter le cours du développement en exploitant les ressources naturelles régionales, de se montrer fiers du capital endémique qui existe, et de la biodiversité environnante qui attire les nouveaux touristes locaux, en attendant le retour des touristes étrangers.

Charles RAZA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire