Transport suburbain : Les “ taxi-be” à siège individuel en gestation

Ces “taxi-be” seront toujours opérationnels mais les usagers pourront choisir des véhicules de qualité.

Des véhicules avec des chaises individuelles seront  introduits dans les lignes suburbaines. Le nombre de places sera réduit mais les frais de transports connaîtront une augmentation

La qualité au meilleur prix ! C’est le défi du ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie en mettant en place des transports publics offrant des services de qualité à un prix compétitif. Le projet en question consiste à  introduire des « taxi-be » à siège individuel pour chaque rangée au profit des usagers qui sont à la recherche du confort. Outre les chaises individuelles, il y aura aussi une connexion Wifi dans chaque véhicule. Dans un premier temps, le projet sera mis en œuvre dans les coopératives des lignes suburbaines qui sont déjà équipées de GPS avant d’être étendues sur les lignes urbaines. L’étude de marché concernant ce projet est déjà en cours et les opérateurs des zones suburbaines ont été déjà consultés par le ministère, selon les informations reçues.

De l’autre côté, les coopératives de transport des zones suburbaines ont indiqué qu’elles sont déjà prêtes à s’intégrer dans ce projet. Selon le président de l’Union des coopératives de transport suburbain (UCTS),  Fidy Rakotoarimanana, ce sont des nouveaux véhicules autres que ceux qui sont déjà opérationnels. « Une réunion avec le ministère responsable a déjà eu lieu avant la fin de l’année pour étudier la faisabilité de ce projet. Les prix des tickets seront deux fois plus élevés que ceux qui sont déjà appliqués en ce moment mais les véhicules seront beaucoup plus spacieux en raison de la réduction du nombre de sièges et  offriront plus de confort aux passagers », a-t-il indiqué. D’après ce responsable, ce projet a déjà fait l’objet de plusieurs demandes émanant des usagers depuis quelques années. Les bureaucrates ainsi qu’une certaine catégorie de personnes sont les cibles de ces « taxi-be ».  Un cahier de charge « spécial » sera aussi élaboré pour ces types de véhicule car les horaires de travail ainsi que les itinéraires resteront encore à déterminer.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Depuis qu’en théorie les places sûr taxi-be sont réduits les pris sont augmentés mais il y a déjà quelques temps que les taxi-be roulent complets mais les prix restent en haut : comment ça ?

  2. Nefa ve mbola afaka mitondra anana sy mangahazo amin’ny gony ihany ? Si non, inutiles !!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.