USA – réponses à la Covid-19 : 2,5 millions USD de fonds additionnel en 2020

En 2020, les États-Unis ont fourni 2,5 millions de fonds additionnel, consacrés spécifiquement aux réponses à l’épidémie de Covid-19. Un appui qui a permis de financer des activités comme la surveillance de cette maladie dans les communautés éloignées, l’éducation de santé publique concernant le coronavirus, et la fourniture d’équipements et de services médicaux. Ce fonds additionnel a été apporté en marge des autres soutiens financiers déjà apportés par le gouvernement américain à celui de Madagascar dans le domaine de la santé, et spécifiquement la lutte contre la Covid-19. En effet, durant cette pandémie, les États-Unis sont restés le plus grand bailleur bilatéral de Madagascar dans le domaine de la santé, en consacrant chaque année 62 millions de dollars aux activités de l’Agence internationale américaine pour le développement (USAID) dans le domaine de la santé. C’est ainsi qu’ont pu être réalisées diverses activités comme la réduction de la mortalité infantile et maternelle, l’amélioration de l’accès à l’eau potable et l’hygiène, la protection contre le paludisme, l’amélioration de l’accès au planning familial, le renforcement de la politique nationale de santé communautaire, ou encore la détection et le traitement de la Covid-19. Rappelons que les Etats-Unis ont également contribué à hauteur de 5 millions de dollars au programme de transfert d’argent « Tosika Fameno » destiné aux familles vulnérables qui ont subi de plein fouet les conséquences de la pandémie.

Au niveau mondial, les États-Unis, avec l’élection de Joe Biden, entendent endosser le rôle de leader dans la réponse mondiale à la pandémie, à Madagascar et dans la région africaine. L’ambassadeur des Etats-Unis, Michael Pelletier, l’a du moins souligné lors de sa rencontre, hier, avec le coordinateur résident des Nations Unies, Issa Sanogo et le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Charlotte Ndiaye. Une visite de courtoisie en signe de renouvellement de l’engagement des États-Unis en faveur de l’OMS. Au cours de la rencontre, l’ambassadeur Pelletier a réitéré la reconnaissance faite par le nouveau président des États-Unis pour le rôle vital de l’OMS dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, l’amélioration de la santé mondiale, et le rehaussement du niveau de préparation mondiale pour faire face aux futures menaces biologiques.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.