Différencier les cas de Covid-19 : Explications d’un spécialiste via une conférence

Test de dépistage de la Covid-19.

Comment différencier les cas Covid+ des patients non porteurs du coronavirus (SARS-CoV-2) dans les centres de triage ? Car afin de réduire les transmissions et éviter que la Covid-19 n’évolue en une forme grave, voire le décès, la détection précoce de la maladie est essentielle. Un spécialiste abordera la question lors d’une conférence de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) la semaine prochaine. Intitulée « Caractéristiques cliniques et épidémiologiques permettant de différencier les cas confirmés de Covid-19 dans les centres de triage à Madagascar », cette conférence sera animée par le Dr Mihaja Raberahona, médecin interniste, chef de clinique en maladies infectieuses, Service des Maladies Infectieuses de l’Hôpital Joseph Raseta Befelatanana. « Notre objectif était d’identifier les signes cliniques, les symptômes et les caractéristiques épidémiologiques qui peuvent différencier les cas confirmés de Covid-19 des patients SARS-CoV-2 négatif », a-t-il été expliqué. En effet, il a été constaté que l’âge, une évolution des symptômes entre 3 à 14 jours, une fièvre ou histoire de fièvre, toux, maux de gorge, perte du goût, perte de l’odorat, douleur thoracique, douleur musculaire et/ou douleur articulaire, cluster dans le même domicile et une évidence de cas confirmés dans le voisinage, peuvent différencier un cas confirmé d’un cas SARS-CoV-2 négatif. Un score de dépistage basé sur le modèle de régression logistique a été développé pour évaluer la probabilité de Covid-19 chez les patients. Au-delà d’un certain score, un patient doit être testé pour la Covid-19, et au-delà d’un second seuil de score, encore plus élevé, un patient est estimé à très forte probabilité de Covid-19 et doit être testé, et isolé avec un contact tracing immédiat. Les détails seront livrés le jour J, le 11 février 2021 à partir de 16 heures, à la salle de conférence de l’IPM.

Recueillis par Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Désormais on sait déjà assez sur la maladie il faut pousser pour la contraster avec des médicaments et des comportements adaptés surtout rigides après soit ce qu’il arrive.

  2. Merci aux scientifiques pour cette conférence, c’est plus intéressante que les publicités sur des faux médicaments. Le covid, c’est une affaire de santé mais pas de politique.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.