Nouvel an : BAFIAM, l’exemple à suivre !

Les autorités de Betafo à la cérémonie de présentation de vœux du BAFIAM à Fianarantsoa.

Les universitaires de Fianarantsoa et originaires de Betafo ont montré, samedi, un bel élan de solidarité lors de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an à la grande salle de Tsianolondroa. Un bel exemple à suivre tant dans sa conception que dans ses actions basées sur l’entraide pour ces étudiants réunis sous la bannière BAFIAM ou Betafo Atambatry ny Fianarana AMbony. La soirée était trop belle pour raviver ce sentiment d’appartenance à une ville gâtée par le président Andry Rajoelina qui a offert un stade synthétique doté d’une piste en tartan, un gymnase de 1.000 places, un boulodrome, un lycée agricole, un nouvel abattoir et last but not least, une usine de transformation de pomme de terre sans doute pour faire des « mpitsok’ovy » en plus vrai. L’existence des associations BAFIAM disséminées dans les quatre coins de l’île, renforce l’idée comme quoi Betafo est capable de former ses futurs cadres. Des arguments de poids développés durant cette soirée par le député de Betafo, le Dr Lova Fiarovana, en présence du président du club de football, le CS-Disciples, Andriamiariniriantso, qui ambitionne de réunir toute la ville autour du football. C’est dire que la soirée incluant une petite séance de bizutage des étudiants de première année, était une réussite.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire