Vaccin Anti-Covid-19 : Madagascar s’inscrit au mécanisme Covax

Le vaccin Astrazeneca-Oxford est distribué dans le cadre du mécanisme Covax.

Une campagne de vaccination contre la Covid-19 devrait mettre à l’épreuve le système de santé publique malgache. Notamment, dans la mise en place de structures ou de systèmes devant permettre de gérer la logistique ou encore la chaîne d’approvisionnement du ou des vaccins. 

« L’État Malgache, via le ministère de la Santé publique, a décidé de s’inscrire à l’initiative Covax». Ce sont là les propos du Professeur Jean Louis Rakotovao, ministre de la Santé publique lors d’une vidéo diffusée sur la page facebook officielle de son département ministériel. Propos intervenus suite à l’annonce, via un communiqué de la présidence de la République, de la volonté de l’État à procéder à la vaccination. On a fait l’inscription à l’initiative Covax, le moyen permettant d’obtenir les vaccins contre la Covid-19, aujourd’hui suite à la décision prise hier », a lancé le ministre de la Santé publique dans la vidéo. Avant de préciser, « il y aura encore beaucoup d’étapes à franchir avant l’accès aux vaccins, mais l’inscription constitue déjà une étape importante dans la procédure». Une inscription qui est également survenue bien après « la publication de la liste de la première série d’attribution des doses du vaccin AstraZeneca-Oxford au participant du mécanisme Covax » vers le début du mois de mars 2021.

Pistes. En effet, les pays qui ont été sélectionnés pour être bénéficiaires des vaccins dans le cadre du mécanisme Covax ont dû présenter et faire approuver leurs plans nationaux de déploiement du vaccin par « un comité régional indépendant qui réunit des centaines d’experts d’organisations mondiales de la santé publique». Une présentation et une approbation qui se seraient déroulées lors d’une réunion, organisée par l’OMS ou Organisation Mondiale de la Santé, et des ministres de la Santé desdits pays. Ainsi, selon l’OMS région Afrique, «le plan national de déploiement fournit un cadre qui aide les pays à concevoir des stratégies pour le déploiement, la mise en œuvre et la surveillance du ou des vaccins anti-Covid-19 dans un pays». Il conviendrait de noter que le mécanisme covax consiste en «une initiative mondiale menée par l’OMS, Gavi (l’Alliance du Vaccin) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) qui garantit un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19». Si l’inscription est faite, reste à savoir si Madagascar sera sélectionné comme pays bénéficiaire des vaccins. Si la réponse est oui, les opposants politiques du pouvoir actuel devront se préparer à être les premiers à en recevoir.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

16 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. deja que madagascat est en retard par rapport a la vaccinatión

  2. Le CVO et le COVID, le Barea et la CAN deux faces de la même hypocrisie

  3. Le Docteur Jean-Claude Ratsimivony figure parmi ces révélations, avec son Baume Fosa, le remède de tous les maux, ou presque. Composé exclusivement d’huiles essentielles de Madagascar, ce produit guérit et prévient en effet de près d’une centaine de maladies.
    Il a été créé et mis en vente au courant de l’année 2019. Mais c’est seulement avec la propagation de la Covid-19 que les ventes ont explosé, plus particulièrement après la promotion du baume faite par l’ex-Président de la République, Didier Ratsiraka, lors d’une intervention télévisée, puis relayée par l’actuel Président de la République, Andry Rajoelina. Un vrai coup de pouce pour le baume et la gamme de produits Vaniala mais surtout une marque de reconnaissance pour les dix années consacrées par Dr Jean-Claude Ratsimivony dans les recherches pour le développement de la pharmacopée malagasy.

  4. J’espère juste que les durs croyants au CVO garderait leur croyance. Qu’ils en soient à la hauteur, qu’ils ne se dévoilent pas à la face du monde et qu’ils gardent leur conviction en continuant de boire ou d’ingérer leur breuvage ou gélules fétiches.
    Ils auraient pu laisser les Malgaches choisir de se faire vacciner ou pas au lieu de les faire attendre dans l’angoisse d’avoir la possibilité de se faire soigner correctement en se faisant vacciner, en plus c’est gratuit.
    Qu’ils se foutent leur CVO là où je le pense.

  5. En plus maintes des décès par la covid sont attribués à une grippe …

  6. Paderix…….mais qui a profité a quelqu’uns sans doute.

  7. @ LAMBO

    Le petit merdeux qui n’a pas le cran d’assumer sa réplique sinon d’emprunter les griffes d’un connard ou d’une salope dans son rang de mouton décérébré du CVO et de « toutou » du régime . Ce demeuré n’a pas d’autres arguments que ressasser le nombre de décès en France pour justifier l’aggravation de l’épidémie à Madagascar et l’inefficacité de son CVO curatif . On voit bien à travers son raisonnement que son niveau intellectuel est ZERO. Le miracle attendu de Pâques c’est que l’OMS pose une condition sine qua non pour que Madagascar intégre le dispositif COVAX : le CVO dans les poubelles et ce serait une chance de résurrection de Pharmalagasy !

  8. A Pâques ou à la Trinité, faudrait-il s’attendre inéluctablement au miracle ? Celui de la résurrection des morts.
    L’Évangile selon les experts semble le prédire mordicus. Plus péremptoire que des apôtres éclairés, difficile d’échapper à la mort impétueuse par la COVID 19 !
    Bénis soit MADAGASCAR.
    Pour la journée du 29 mars 2021, on comptait 375 décès de la COVID en France.
    De mars 2020 à mars 2021, en une année, ce nombre est de 392 pour ici
    Bénis soit MADAGASCAR !!!

  9. Vakisiny ,io irery ihany no any fanefitra sy azo antoka indrindra ,hiadina amin’ity aretina mahery vaika ity .Saingy ,ny an dramalagasy dia tsotra ihany ,ho avy izany ny bizina be manadala ,ary tsy ho vitsy ny hanankarena vetivety indray ,hafa tsy ny efa manana ka mbola ho tovanana .Hoy ilay mpanao politika iray izay hoe ;antokon ‘olona akaiky ny fitondrana no manao ampihi mamba ny toe karena eto Madagasikara .( isika samy isika ihany an )

  10. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis . Le nombre de décès assombrit déjà l’efficacité du CVO . D’ailleurs le directeur de l’IMRA grand promoteur du CVO mais ironie du sort la mort certainement attribuée au coronavirus devrait faire réfléchir plus d’un . L’entretien de Didier Ratsiraka avec le président de la république la veille de son décès durant lequel le défunt a secoué ce dernier à accepter la vaccination y est pour quelque chose pour ce revirement . C’est une capitulation après les discours fanatiques sur le CVO . Ce ministre de la santé s’il a un minimum de point d’honneur devrait démissionner . Le pays va encore continuer à subir pour l’instant les conséquences de l’incompétence , de l’irresponsabilité et de l’obscurantisme des décideurs politiques à travers la courbe exponentielle de l’épidémie et surtout ces décès inadmissibles . Didier Ratsiraka n’a pas eu cette chance de l’immunité collective avec le vaccin .

  11. Fa atao inona indray vaksiny rehefa manana CVO é ?
    F’angaha ilay CVO tsy misoroka sady mitsabo indray é ?
    F’angaha lainga be sy fitaka no nataon’ilay prezedà é ?
    Tokony hifona aminay izy ary hamerina ny volanay lany tamin’ny CVO é ?
    Tokony hiala anie izy izany satria mandainga kanefa antsoina hoe prézédà é !
    Tokony tsy hanaiky entin’ny mpandaiga anie izany ny vahoaka Malagasy é !

    Toa resa-ketotra be anie izany fiainan’ny gasy izany,kanefa entin’olona manantsaina hono é ?

  12. Reculer un peu pour mieux sauter.

  13. Le vaccin c’est pour proteger contre la maladie. Il ne guérit pas.
    Qu’est ce qu’on fait des milliards de personnes malades dans le monde ? Ne relâchons pas nos efforts. Il faut sauver le monde. Il faut un médicament.
    Je suis sûr que dans quelques jours la nouvelle formule magique miracle du CVO++++x² est indiscutable.
    L’OMS (Organisation des Malagasy Sitrana) est prêt à le défendre devant l’Académie de médecine aux USA , Paris et Oxford.

  14. Maintenant, on en fait quoi du CVO+ qui nous a couté la peau des fesses ?

  15. Un mois de perdu à cause d hésitations inutiles des centaines de vie seront perdues bêtement

  16. Et puis quoi encore ?

    Alors que la vaccination contre le coronavirus (Covid-19) s’accélère en Afrique, Madagascar et la Tanzanie ne veulent toujours pas en entendre parler.

    https://allodocteurs.africa/dj/actualites/epidemie/covid-19/vaccination-anti-covid-madagascar-et-tanzanie-les-mauvais-eleves-de-l-afrique

    https://allodocteurs.africa/dj/actualites/epidemie/covid-19/coronavirus-pourquoi-madagascar-ne-veut-pas-d-un-vaccin

Poster un commentaire