Saison cyclonique : Au moins 4 300 personnes déplacées et deux décès

Des inondations observées dans la région d’Alaotra Mangoro.

Les conséquences des trois systèmes météorologiques tropicaux qui ont frappé Madagascar, entre  décembre 2020 et février 2021, ont été relayées par l’OCHA (Office des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires) dans un communiqué publié le 1er avril dernier. « Au moins 4.300 personnes étaient temporairement déplacées et deux décès ont été enregistrés », d’après le document. Ce dernier de noter que les systèmes ont provoqué « des inondations dans plusieurs districts du nord et de l’ouest du pays ».  Il conviendrait de rappeler que la tempête Chalane a touché terre le 27 décembre 2020 dans le district de Fenerive-Est. Le catastrophe a provoqué des inondations isolées sans trop de dégâts significatifs. Vint ensuite le cyclone tropical Eloise qui a atterri au nord d’Antalaha le 19 janvier 2021. « 2.000 personnes des districts d’Antalaha, Maroantsetra, Vavatenina et de Toamasina ont été affectées par le cyclone » tandis que « plus de 500 autres dans trois communes du district de Maroantsetra ont été déplacées ». Le système y a causé le décès d’au moins une personne. Le communiqué de l’OCHA conclut « les fortes pluies incessantes dues à la dernière zone de convergence intertropicale du 9 au 19 février 2021 ont affecté 1.400 personnes et ont causé le déplacement d’environ 860 personnes dans les régions d’Analamanga, de Melaky et de Menabe».

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.