Malnutrition : Les CRNM à multiplier

Outre les grands projets agricoles et la mise en place d’infrastructures d’eau et d’électricité dans le Sud de Madagascar, les problèmes d’insécurité alimentaire et de malnutrition, dans leur dimension de proximité, ont également été abordés par le président de la République Andry Rajoelina, lors de son discours à la nation, hier soir. Ainsi, la mise en place de Centres de Récupération Nutritionnelle et Médicale (CRNM) dans les zones les plus touchées qui ne disposent pas encore de ce type de structure, a été annoncée par le chef de l’Etat. Il s’agit d’infrastructures destinées notamment aux enfants présentant des signes graves de malnutrition. Dans ces CRNM, les enfants malnutris sont pris en charge médicalement et sont suivis de près jusqu’à ce qu’ils récupèrent au niveau pondéral et sur le plan de la santé. Faut-il rappeler que des centres de récupération nutritionnelle sont déjà opérationnels dans certaines zones – dans le Sud ou dans d’autres parties de l’île – où la malnutrition est particulièrement inquiétante. Toutefois, ces structures gagneraient à être renforcées, d’où certainement cette décision de mettre en place les nouveaux CRNM.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire