Mois de l’enfance : Les jeunes talents primés par la PFSCE

Huit des neuf primés, venus recevoir leurs prix, hier, à Tsimbazaza.

Neuf primés à l’issue du concours de dessin et de slam organisé par la Plateforme de la Société Civile pour l’Enfance (PFSCE) dans le cadre du mois de l’enfance.  Neuf talents ont ainsi émergé du lot, parmi une quarantaine de jeunes slameurs et 127 jeunes dessinateurs en herbe. Ils ont reçu  leurs prix, hier, à Tsimbazaza. Il s’agit de l’une des activités que la PFSCE projette de réaliser durant le mois de l’enfance. Ce concours donne une visibilité aux enfants et à leurs talents. Il s’agit alors dans la catégorie dessin pour les moins de 12 ans, de Hery Mampionona Nandraina Bryan (1er prix) ; Nasandratra Randriamanandray (2e prix) ; Stephano Marcelline Razanamananarivo (3e prix). Dans la catégorie dessin pour les plus de 12 ans : Fierenana Rakotondravaly Celesto (1er prix) ; Andrianjafy Fenety Christian (2e prix) ; Razafindrasoava Fetra (3e prix). Pour le concours de slam, les primés sont Ramarokoto Fitahiana Nomenjanahary (1er prix) ; Vavisoa Andréa Précieuse (2e prix) et Rakotomalala Avotra Andriantsilavo (3e prix).

La PFSCE prévoit de tenir d’autres activités en rapport avec la promotion des droits de l’enfant durant ce mois de l’enfance. En font partie les séances de sensibilisation et les carnavals qui auront lieu, ce jour, dans les centres sociaux des associations et organisations membres de la plateforme. Celle-ci, regroupant actuellement 52 associations et ONG nationales et internationales, joint ainsi l’utile à l’agréable, tout en ne perdant pas de vue sa mission principale : promouvoir les droits de l’enfant à Madagascar.

Toujours dans le cadre du mois de l’enfance, et s’inscrivant dans son plaidoyer en faveur des enfants des rues afin qu’ils puissent jouir des services publics, la PFSCE en partenariat avec la Bibliothèque nationale, a permis à ces enfants de découvrir et d’avoir accès à la Bibliothèque nationale durant ce mois de juin, voire jusqu’à la fin de l’année.  Ne voulant pas s’arrêter en si bon chemin, la plateforme prévoit également de concrétiser son projet de réalisation de films courts, toujours centrés sur la promotion des droits de l’enfant.  A découvrir, certainement, très prochainement.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.