Sécheresse – Grand Sud : Le Royaume-Uni entre en action

Fluctuation d’aides. La population du Grand sud bénéficiera du soutien du Royaume-Uni à travers le Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF). L’accord de 2,5 millions de dollars a été officialisé hier. Cette aide offrira une sécurité nutritionnelle et sanitaire à la population du Sud, et principalement aux femmes et aux enfants. Le soutien de l’UNICEF s’est démarqué au début de ce mois par le programme d’allocation « Tosike kere », offrant une somme de 80 000 Ariary à plus de 4 000 ménages. Cette intervention du Royaume-Uni, quant à elle, bénéficiera à 6 500 ménages, en plus d’approvisionner en eau 25 000 personnes et d’élaborer une mesure de protection de 9 180 femmes et enfants victimes de violence.

Point rouge. Cette initiative se focalise particulièrement sur les problèmes liés à la santé et englobe tout ce qu’implique l’insécurité alimentaire. Une partie du financement sera exclusivement dédiée au traitement de 35 000 enfants et 6 000 femmes souffrant de maladies associées à la malnutrition aiguë, et le suivi de la santé de nourrissons avec l’aide d’une clinique mobile. Le représentant de l’UNICEF à Madagascar a expliqué qu’«en renforçant la capacité des communautés locales à détecter et à répondre à la malnutrition chez les enfants, et en fournissant un accès à l’eau potable, la vision et le soutien du Royaume-Uni réduiront l’impact de cette sécheresse sur les plus vulnérables, en particulier les enfants ». Une lueur d’espoir qui naît dans la résilience avant le début des projets d’émergence de l’Etat.

Tsileferintsoa Rova (stagiaire)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.