Propriétés bâties : La CUA lance un recensement

A l’issue du recensement, les profils de chaque fokontany avec le nombre de constructions recensées seront affichés auprès de chaque fokontany.

Disposer de nouvelles données mises à jour qui contribueront à accroître les ressources propres de la Commune urbaine d’Antananarivo pour arriver ainsi à une autonomie financière, tel est l’objectif du Projet de recensement des propriétés bâties (PRB) dans les six arrondissements d’Antananarivo. Un projet mis en œuvre grâce à la collaboration de la Commune urbaine en question et du Projet de développement intégré et de décentralisation (PRODUIR), et dont les travaux déployés devraient permettre de connaître les potentialités fiscales en termes de propriétés bâties, de déterminer la valeur exacte de l’impôt foncier des propriétés bâties recouvrables par la Commune urbaine d’Antananarivo. Le projet entendrait également optimiser les recettes relatives à l’impôt sur la propriété bâtie ou encore moderniser la gestion de la base des données en la matière. Il conviendrait de noter que le dernier recensement des terrains et des propriétés bâties de la ville d’Antananarivo remonte à 1997.

Mesures. Parlant toujours de la Commune urbaine d’Antananarivo, mais sous un autre angle, les autorités de la ville des Mille ont pris des mesures relatives à la gestion des circulations en marge de la célébration de la fête nationale. Pour ce faire, la commune a décidé la fermeture des marchés situés à Anosy et Mahamasina, hier et ce jour. Toujours dans le cadre de la préparation de cette fête, les dirigeants de la ville des Mille ont décidé d’interdire toutes activités à Mahamasina et environs samedi prochain. Seront donc fermés les restaurants, les bars, les bouffes mobiles…. Mesures qui concernent également les marchés hebdomadaires des quartiers de Mahamasina, Isotry et Ambodin’Isotry.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.