Football Telma Coupe : Belle bagarre entre St Michel et Adema !



Jacaranda

ADEMALa finale de la Telma Coupe de Madagascar de dimanche, à Mahajanga, s’annonce explosive. Si l’AS Adema est légèrement au-dessus, on s’attend à voir un autre St Michel capable de se surpasser après son faux-pas en ligue des champions.

Il n’y aura pas de round d’observation entre St Michel et Adema qui s’affronteront, ce dimanche au stade Alexandre Rabemananjara de Mahajanga, en finale de la Coupe de Madagascar de football.

L’atout Samson Kilany. Une très belle finale dans la mesure où aucune de deux parties n’entend céder d’un pouce. St Michel en premier car après les ratés de Mahamasina, Raux Auguste va devoir trouver une autre formule pour aligner une équipe capable d’aller chercher la victoire.

Et au vu du match de Mahamasina, l’entraîneur de St Michel aura tort de ne pas utiliser le Nigérian Samson Kilany qui a tout pour plaire et qui avait déjà donné du fil à retordre aux grands défenseurs de la CNaPS. Et si on y ajoute Gladison ou mieux encore Bila, pour animer la batterie offensive, c’est presque une certitude que cela va faire mal ou tout au moins condamner Pôlaka et Tantely, les défenseurs centraux de l’Adema, à rester bien derrière. Ce qui est loin d’être négligeable lorsqu’on revoit l’apport de ces deux hommes sur les corners. Mais c’est un choix et c’est la seule solution pour empêcher Samson Kilany de marquer.

Ce Nigérian est en effet, capable de faire basculer, à lui seul, le cours d’un match mais pour des raisons qu’on ignore, le staff technique d’Amparibe lui a préféré d’autres joueurs moins percutants à l’instar de Bob qui n’est plus tout jeune.

Duo Florent- Zola. Mais attention car Adema ne va pas se contenter de regarder. L’équipe d’Ivato n’est pas loin du but et elle y croit avec son duo d’attaque composé de Florent, un ancien de l’Académie Jean Marc Guillou, et l’intenable Zola, le transfuge du TCO qui va retrouver avec bonheur le public majungais.

A eux deux, ils sont capables de transpercer la défense de St Michel. Et cette fois encore, on a bien peur que le grand Johnny soit pris de vitesse par ces deux attaquants qui sont aussi à l’aise en fonçant dans l’axe que sur les ailes. Et même si cela ne marchait pas, la vieille garde de l’Adema avec Onja et surtout Tsiala Kennedy peut, elle aussi, faire mal.

Autant dire, l’Adema possède un léger, très léger, avantage sur ce qu’il a montré en demi-finale contre le Fortior Côte Est mais cela ne veut rien dire face à l’orgueil blessé de St Michel qui n’a plus que cette coupe pour espérer se refaire une santé.

Et dans tous les cas, le public majungais aura droit à une belle finale puisqu’il n’y aura plus de place pour le petit calcul. C’est du « kill or died ».

Clément RABARY

Share This Post