Tour de Mada cycliste : Vers une autre histoire…belge !



Jacaranda

 

Smet Guy a survolé la première étape de Toamasina. (Photo Clément R.)
Smet Guy a survolé la première étape de Toamasina. (Photo Clément R.)

Les éditions du Tour cycliste de Madagasxar se suivent et se ressemblent. Comme l’année dernière, les Belges ont dicté leur loi avec un très grand Smet Guy, intenable au Criétium de Toamasina.
Ira-t-on vers une autre histoire belge. C’est la question qui se pose après la démonstration de la bande à Smet Guy qui n’a laissé que des miettes au camp malgache ou plutôt le camp d’Antsirabe car seuls Roger Randrianambinina et Hasina Rakotonirina ont essayé de contester cette suprématie belge.
Mais devant des Belges qui sont restés solidaires puisque Smet Guy a toujours bénéficié du soutien de son compatriote Koen Dmuynck qui terminait à la seconde place devant le Réunionnais Elma Sébastien. Roger Randrianambinina dut se contenter de la 4e place à 2 sec de Smet Guy qui bouclait les 90 km en 3h 04 mn 48.
Soit une avance assez confortable, mais le camp malgache ne désespère pas à l’image du dernier vainqueur du Tour, Hasina Rakotonitina qui affirmait après sa 7ème place d’hier qu’il va faire l’effort nécessaire pour se mettre aux avant-postes dès la seconde étape de ce jour en reliant Brickaville à Moramanga.
Un très bel état d’esprit en fait mais n’empêche que pour faire douter ces Belges, il va falloir jouer serré comme l’a fait Ravoatabia auteur d’une remontée spectaculaire pour finir à la 5ème place.
Mais attention car ni les Réunionnais avec Elma Sébastien ni les Français conduits par Médéric Clain n’ont dit leur dernier mot.
Clain reste d’ailleurs très optimiste en disant que les Français ne sont arrivés à Toamasina que la veille et qu’il va falloir compter avec eux après une autre nuit de repos.
En clair, il y aura de l’orage dans l’air. Enfin on l’espère car contrairement à la réputation de la ville de Toamasina, il n’a pas plu hier.
Clément RABARY

Share This Post