Football : Liga Muculmana, un très sérieux client pour la CNaPS

CNAPS-COUPELe CNaPS Sport qui affrontera le club mozambicain du Liga Desportivo Muculmana, le 7 février 2014 à 15 h à Maputo, doit batailler ferme pour espérer sortir de ce guêpier.

L’adversaire du CNaPS Sport en préliminaires de la Ligue des champions d’Afrique est connu pour être une très grande formation mozambicaine. Sur le papier en effet, la Liga Desportivo Muculmana, le club du richissime homme d’affaires, Rafik Sidat, reste un très gros client aux moyens énormes. Le club a toutes les structures d’un club professionnel dont son propre stade ainsi qu’un siège à Matola.

Belle équipe. L’effectif évidemment très riche est composé de huit joueurs de la sélection mozambicaine dont cinq font partie des cadres notamment Miro, Calima et Benedito Bernardo sans oublier les deux attaquants Reginaldo Artur Faife et Apson Majante.

Et comme si cela ne suffisait pas Muculmana a fait appel au portier brésilien, Caio Venancio. Ce géant de 186 cm a été pour beaucoup lors de la victoire par 2 à 1 de son club contre les Congolais du Tout Puissant Mazembe en juin dernier. Il y a aussi les deux Zimbabwéens, Eusebio et Liberty, ainsi que le Malawite Joseph Kamvendo.

Bref, une très belle équipe qui, comme le CNaPS Sports, s’est offert cette année la Ligue des champions du Mozambique et la super coupe.

Groupe solide. Mais autant le dire, la CNaPS ne part pas pour autant battu avec la faveur d’un match retour à domicile. Comme son effectif venait aussi de s’enrichir avec l’arrivée de Shina, Titi Rasoanaivo peut envisager l’avenir avec optimisme tant le groupe est très solide. Mieux, il a même l’embarras du choix avec des hommes en forme comme Ando, Pierralit, les deux Tojo, Nono et Niasexe.

Et avec le sérieux avec lequel le groupe s’entraîne, c’est certain que le CNaPS Sport va encore franchir un autre palier pour sortir de ce piège. Et si cela ne suffisait pas, il reste toujours ce fabuleux groupe de supporters dont la foi peut soulever une montagne.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication