Volley – FMVB : Le DTN Honoré Razafinjatovo limogé

Honoré Razafinjatovo limogé de son poste de DTN enfilera son maillot d’entraîneur.
Honoré Razafinjatovo limogé de son poste de DTN enfilera son maillot d’entraîneur.

Le directeur technique national (DTN) de la Fédération malgache de volley-ball (FMVB), Honoré Razafinjatovo dit Noré a été limogé de sa fonction selon la décision de la fédération nationale datée du 19 décembre dernier.

L’affaire entre le comité exécutif de la FMVB et le DTN sortant Honoré Razafinjatovo ne cesse d’alimenter les débats. Après l’affaire du championnat national, voilà une nouvelle histoire sur le limogeage du DTN Noré qui fait débat.

Sans motif. La nouvelle est confirmée par fédération nationale, mais aucune précision et motif sur les raisons de ce limogeage. «  C’est une décision fédérale irrévocable » a seulement expliqué, la présidente de la FMVB, Bakoly Randrianilana. Selon les dires d’un membre du comité exécutif de la fédération qui veut garder l’anonymat « qu’il est impossible de continuer à travailler avec le DTN. Cette décision a été prise durant la réunion des membres du comité exécutif avant la tenue de la Coupe des clubs champions de l’Océan Indien à Maurice au mois de novembre ». Il est à signaler que contrairement aux autres membres du Comité Exécutif, le DTN n’est pas élu, mais nommé ce qui facilite son limogeage. Jean Honoré Razafinjatovo a été nommé pour assurer ce poste après le désistement de l’ancien DTN Nirina Rahamefy.

Litige. Pour revenir à l’histoire, le problème entre le CE et le DTN a commencé depuis les championnats de Madagascar à Toliara. Il paraît que Honoré aurait induit en erreur la fédération en affirmant que les deux clubs, en l’occurrence la Gendarmerie Nationale et l’As Tiavo ont trouvé une entente quant au remake de la finale arrêtée à la suite d’une erreur d’arbitrage. Pourtant, en réalité aucun consensus n’a été trouvé entre les deux clubs. Aussi, Honoré joue la double casquette à la fois coach de l’équipe finaliste AS Tiavo et Directeur technique national. Interrogé, le DTN sortant ne connaît pas les raisons de son limogeage. « J’ignore encore les raisons de mon limogeage. Je regrette le fait qu’on me fasse un tel coup sans me consulter. On m’avait sollicité avant de prendre ce poste», lance le DTN sortant. Une histoire à suivre…

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication