Football : Ashok Nunkomar suspendu 2 ans !

Ashok Nunkomar est suspendu pour deux ans. (Photo d’Archives)
Ashok Nunkomar est suspendu pour deux ans. (Photo d’Archives)

Le Conseil de discipline de la Fédération Malgache de Football a enfin tranché sur le cas d’Ashok Nunkomar en lui infligeant une suspension de deux ans de toutes activités footballistiques. Un coup de massue pour l’homme d’affaires mauricien qui n’entend pas céder.

Pour un cadeau de Noël, le président de Japan Actuel’s, le Mauricien Ashok Nunkomar, ne pouvait pas trouver pire. La veille de cette fête de la Nativité en effet, le Conseil de Discipline de la Fédération Malgache de Football lui a infligé une suspension de deux ans de toutes activités footballistiques.

Anti-sportif. Une sanction qui faisait suite au non paiement des amendes infligées cette fois par la Confédération Africaine de Football au cours du match retour du Japan Actuel’s contre le Power Dynamos à Kitwe où quatre joueurs de Manjakaray ont  eu un comportement anti- sportif  obligeant l’arbitre à sévir et par voie de conséquence la CAF.

Résultat, le Japan Actuel’s fut sommé de payer une amende de 5000 dollars. Une somme que Japan Actuel’s a toujours refusé de payer, obligeant ainsi la FMF à le faire pour préserver le camp malgache d’être exclu des championnats d’Afrique des clubs.

Le président Ahmad a alors remis l’affaire sur le tapis au point de notifier en novembre dernier Ashok Nunkomar  mais sans grand résultat. En dernier recours, l’affaire fut portée au niveau du Conseil de Discipline qui a tranché non seulement pour le paiement de cette somme assortie d’une amende de 1 million d’ariary et d’une suspension de deux ans.

Ashok candidat. Comme le Japan Actuel’s fut dissout, l’affaire aurait pu s’arrêter là mais si elle refait aujourd’hui surface c’est parce qu’on a vu ces derniers mois Ashok  Nunkomar devenir un dirigeant très actif du Fortior de Toamasina. Il a donc tout juste changé de veste. Peut-être pour les grands biens du champion tamatavien qui s’est qualifié pour la Poule des As mais pas pour la FMF qui estime qu’il doit payer ses dettes.

Et la situation va encore empirer dans les jours à venir car ses (nombreux) partisans pensent que si la FMF est revenue, le 7 novembre dernier, sur cette affaire, c’est uniquement dans le but d’éliminer Ashok Nunkomar qui ne cache pas ses ambitions de se porter candidat à la présidence de la Fédération. Certains avancent même qu’il est à l’origine de l’élection de quelques nouveaux présidents des ligues régionales.

Les proches d’Ashok Nunkomar affirment même qu’ils vont contre-attaquer cette décision du Conseil de Discipline. Ils auront du reste trois jours pour le faire.

Mais le grand perdant dans tout cela, c’est le football malgache qui n’a pas besoin d’une autre scandale pour se refaire une santé.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication