Pétanque – Grand Open d’Ambohimahasoa : Les vice-champions du monde juniors en démonstration !

Les deux équipes finalistes posant en photo avec le Dr Ruchet Rakotovazaha (au milieu)
Les deux équipes finalistes posant en photo avec le Dr Ruchet Rakotovazaha (au milieu)

Incroyable mais vrai, les juniors d’Antsirabe, Bolo et Dino, associés à Daddy ont damné le pion à tous les boulistes qui ont participé au Grand Open d’Ambohimahasoa durant le week-end. Un week-end qui a tenu toutes ses promesses malgré Dame pluie qui s’est invitée à la fête.

Contrat rempli pour le Dr Ruchet Rakotovazaha qui a pu tenir son pari du traditionnel Grand Open d’Ambohimahasoa. Il s’est félicité de la présence de 42 triplettes issues des quatre coins de l’île dont Betroka, Fianarantsoa, Antsirabe, Betafo et Antananarivo.

Plateau relevé. Et pas n’importe quels boulistes puisque toutes les têtes couronnées de la pétanque malgache étaient là. Mais malgré un plateau très relevé, la palme est revenue aux jeunes boulistes d’Antsirabe notamment Bolo et Dino qui ont été vice-champions du monde du dernier sommet à Montauban.

Associés à Daddy, les deux jeunes ont laissé sans voix le public d’Ambohimahasoa venu braver la pluie qui a en partie gâché la fête. Mais pas le spectacle qui était bel et bien au rendez-vous avec des moments inoubliables cette demi-finale opposant l’équipe de Jean, Jex et Luc à Pascal, Cocklet et Pa.

Un très beau duel qui a finalement tourné à l’avantage du Fianarois Pascal qui a disputé le match parfait en pointe obligeant Luc à se défaire de ses deux boules. Le score finale de 13 à 11 illustre l’apprêté de la lutte.

Paternité de la victoire. Malheureusement pour Pascal, il se trouvait devant des juniors en état de grâce et justifiant du coup sa belle prestation au Mondial junior où ils ont chuté en finale par la Thaïlande à cause d’un mauvais coaching. Pas celui de Faly, l’entraîneur attitré des juniors, mais bien par un membre de la Fédération qui est venu sur les bancs sans doute dans le but de revendiquer la paternité d’une éventuelle victoire. Une erreur, une seule, lors d’une mène où il aurait fallu pointer et non tirer sur leur propre boule et les Thaïlandais ont repris confiance pour conclure.

Et à Ambohimahasoa, comme il n’y avait personne pour indiquer la marche à suivre, Dino et Bolo ont offert le maximum pour ravir une finale vite fait bien fait en 13 à 4.

Ils ont déjà fait parler la poudre en demi-finale où ils ont battu un trio de mercenaires avec Rock, Willy et Radoko par 13 à 9. Rock menait déjà par 9 à 8 lorsque sortant le grand jeu, Dino et ses amis ont mis un retentissant 8 et 5. Du grand art !

En consolante, on assista aussi à un très grand Carlos Rakotoarivelo, le champion du monde du concours de tirs à Pattaya qui s’offrit la finale par 13 à 5 devant une autre équipe d’Antsirabe. Comme quoi toutes les stars étaient à l’honneur.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication