Pétanque- Sommet national : Des contestations en vue !



Jacaranda

La nouvelle organisation des championnats de Madagascar de pétanque en six étapes ne fait pas que des heureux.

« Sur la forme, je n’ai rien à redire mais sur les fonds il faut revoir certaines règles », déclare d’entrée le président sortant du Club Bouliste de Fianarantsoa, Bassir Karmaly.

Ce dernier n’admet pas le fait de voir une équipe gagner la toute première étape et se qualifier par la suite car elle n’aura de match qu’à la finale, c’est –à-dire après les cinq autres étapes. De l’avis de tout le monde, c’est du suicide car les boulistes vont manquer de compétition et il n’est pas à écarter que la sixième étape ne sera qu’une affaire de sans grades.

Le mieux serait, toujours selon Bassir Karmaly, d’instituer des points en mettant la barre assez haute pour qu’une qualification ne se gagne qu’après avoir participé à un minimum de trois étapes.

Des joueurs comme Jean Randrianandrasana et Rock se félicitent pour leur part de la présence d’un quatrième joueur qui pourrait booster la participation des patrons, la base même du développement de cette discipline.

On connaît très bien l’apport de ces patrons qui financent à longueur d’année la préparation de ses joueurs et pourquoi pas le déplacement en Tahiti, le site du prochain championnat du monde.

Clément RABARY

Share This Post