Saison 2014 : Une année électorale



Jacaranda

On s’attendait à mieux pour cette saison 2014. Madagascar devra organiser et honorer plusieurs compétitions internationales cette année notamment la phase finale de la CAN de rugby N1A au mois de juin, qualificative pour le mondial d’Angleterre en 2015 et l’Afrobasket Men U18 au mois d’août.

L’année 2014 est donc placée sous le signe d’un nouveau départ pour le sport malgache.

JIOI 2015. Les IXes Jeux des Iles de l’Océan Indien prévus à La Réunion en 2015 pointe déjà à l’horizon. Pour éviter la désillusion de 2011 aux Seychelles, les fédérations concernées, le comité olympique et le ministère des Sports devront travailler de concert pour pouvoir espérer un meilleur résultat et redorer le blason du sport malgache.

Les championnats nationaux, régionaux et internationaux sont décisifs cette année quant à une sélection pour l’équipe nationale. D’autant plus que se pointent déjà à l’horizon, les IXes Jeux des Iles de l’Océan Indien prévus à La Réunion en 2015. Comme le sport malgache évolue en dents de scie sans aucune progression continue, voir même des reculs par rapport aux résultats antérieurs car les talents et les préparations de 1 ou 2 mois ne suffisent plus face aux concurrents qui sont passés de l’amateurisme à la professionnalisation de  la préparation.

Election fédérale. 2014 ce sera une année électorale pour les fédérations qui n’ont pas encore achevé leur élection en 2012 ou en 2013. La plus attendue est celle de la fédération malgache de football prévue au mois de mars. L’actuel président Ahmad est candidat à sa propre succession, jusqu’à l’heure actuelle l’on ne connaît pas son futur adversaire.

Plusieurs fédérations, à savoir la fédération malgache de volley-ball, la boxe olympique, le volley-ball, la natation, la lutte, le kick-boxing, le karaté, le taekwondo, le sport équestre,  voile et aviron devront achever leur élection cette année si le rugby attendra le cycle du mondial en 2015 pour connaître le successeur de Marcel Rakotomalala. Seules les fédérations, de basket-ball, de handball, de la pétanque, de judo, de la boxe savate française, du tennis de table, du tennis, de golf, de triathlon, d’athlétisme, d’haltérophilie, du cyclisme, l’Association Malgache des Olympiens (AMAO) et le sport automobile ont respecté le cycle olympique et ont déjà tenu leur élection fédérale. Sitôt ces élections fédérales achevées, il est urgent de passer également à celle du Comité Olympique Malgache. Après les Jeux Olympiques de Londres en 2012, le COM n’a jamais tenu son assemblée générale que ce soit ordinaire ou extraordinaire. D’après les dire de son président, le COM tiendra une assemblée générale au mois de février.

Sommets africains.  Comme en 2013, deux grands rendez-vous continentaux seront organisés par la Grande Ile. Au mois de juin, les Makis disputeront à domicile la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 1A. Les quatre nations qualifiées, le Zimbabwe, la Namibie, le Kenya et Madagascar s’affronteront toutes et les deux meilleurs disputeront pour la finale et le champion se qualifiera directement pour le Mondial d’Angleterre. Au mois d’août, le Palais des Sports accueillera son quatrième Afrobasket après celui des dames en 2009, hommes en 2011, U16 en 2013 et cette année c’est au tour des moins de 18 ans de monter sur le parquet. Le sport malgache aura beaucoup de défis à relever cette année.

T.H

Share This Post