Football- Tana Formation : Lourde sanction pour Rija Rasoanaivo !



Jacaranda
Le Président de Tana Formation, Hery Rasoamaromaka, doit lâcher du lest à l’endroit de Rija Rasoanaivo. Par amour pour le football…
Le Président de Tana Formation, Hery Rasoamaromaka, doit lâcher du lest à l’endroit de Rija Rasoanaivo. Par amour pour le football…

Après les incidents ayant émaillé les matches de la Poule des As à Mahajanga, on n’entendait plus parler de Rija Rasoanaivo. Il est retourné au Tana Formation pour prendre ses affaires. Et puis plus rien…

Le président de Tana Formation, Hery Rasoamaromaka, en veut toujours à Rija Rasoanaivo qu’il accuse d’avoir délibérément mal joué lors du match de la Poule des As contre le CNaPS Sports.

Intransigeant. C’est la seule explication à son refus catégorique du départ de ce jeune joueur pour un autre club. « Il ne s’entraîne plus au club et toutes ses affaires ne sont plus chez nous, mais notre président refuse de le céder à d’autres clubs, » rapporte un membre de l’encadrement de Tana Formation.

En clair, Rija Rasoanaivo risque d’avoir une année blanche. La plus lourde des sanctions en fait car on sait très bien combien un an d’inactivités peut être fatal pour un footballeur.

Ce jeune joueur truffé de talent a pourtant été approché par de nombreux club notamment par le CNaPS Sports mais jusqu’ici Hery Rasoamaromaka est resté intransigeant sur sa position.  On ne sait pourtant pas si les règlements de la Fédération l’autorisent à agir de la sorte surtout pour un club qui n’a pas le statut d’un professionnel.

Amour du football. Et en l’absence d’un cadre légal, on devait se conformer à ce « fihavanana » cher aux Malgaches pour ne voir que l’intérêt supérieur du football.

Le même procédé que celui conclu par Tana Formation avec St-Michel puisque aux dernières nouvelles, quatre joueurs de Talatamaty sont partis à Amparibe. Et même à titre de prêt pour l’aventure africaine, Tana Formation a tout de même joué gros en libérant ses cadres. Et pas n’importe lesquels car outre le gardien Chrétien, il y aussi l’attaquant Olivier, le défenseur François et le milieu Dina qui a déjà disputé la Super Coupe avec St-Michel.

D’énormes concessions qui trouvent leur explication dans l’amour pour le football de Hery Rasoamaromaka. Et c’est ce même amour, voire la même passion qui peut le faire changer d’avis à l’endroit de Rija Rasoanaivo dont l’apport pour la CNaPS est indéniable dans la mesure où il peut très bien tenir le rôle de meneur. Tout comme St-Michel, CNaPS a besoin du soutien de tout le monde dans la mesure où les deux clubs défendent cette fois les couleurs malgaches. Et cela, on a tendance à l’oublier.

Clément RABARY

Share This Post