Natation : Domoina reste solide au poste !



Jacaranda
Domoinanavalona Amboaratiana,  au Riverside, est une des valeurs sûres de la natation malgache.
Domoinanavalona Amboaratiana, au Riverside, est une des valeurs sûres de la natation malgache.

Et de deux pour Domoinanavalona Amboaratiana qui a survolé, dimanche, les tests de classement des nageurs. Un test organisé par la Fédération sans nul doute pour établir la hiérarchie en vue de l’octroi des bourses d’études.

Une fois de plus, Domoinanavalona Amboaratiana a fait parler sa grande classe en terminant largement en tête des tests organisés par la Fédération Malgache de natation.

Star de Betafo. Sur l’ensemble de deux épreuves dont le 100 m nage libre et le 400 m quatre nage, elle s’est montrée impériale en laissant sa dauphine à plusieurs longueurs.

Les chiffres plaident d’ailleurs en faveur de la star de la natation du Vakinakaratra et plus particulièrement de Betafo où elle peaufine sa préparation à la piscine du Riverside puisqu’elle a totalisé 1 050 contre seulement 978 pour sa poursuivante notamment Hanta Raharvel du COSFA.

Chez les hommes et en l’absence des nageurs tamataviens, la palme est revenue à Lalanomena Andrianirina de l’ESCA en totalisant 983 points.

Ce dernier est talonné de très près par un nageur du St Michel en l’occurrence Michael Rasolonjatovo avec 957 points.

Ranto Ratsiarisata du club Doborano se trouve à la troisième place avec 917 suivi de Stéphane Rakotomavo de St Michel qui auteur de 801 points.

Volume d’entraînement. L’objectif avoué du président de la fédération, Richard Randrianandraina, pour ces tests de dimanche est de pouvoir proposer des noms pour l’obtention des bourses d’études offertes par le ministère des Sports. Une belle opportunité à saisir car incluant une préparation continue à la piscine de l’Académie Nationale des Sports à Ampefiloha même si les vainqueurs de dimanche ne sont pas à plaindre sur ce chapitre car disposant pour la plupart d’une piscine de 25m.

Comme il y a rarement de miracle en natation, les résultats dépendent en grande partie du volume d’entraînement et partant des infrastrutures.

On citera volontiers Domoina Amboaratiana qui bénéficie à titre gracieux de la piscine du Riverside, à Andranomafana Betafo mais aussi les nageurs du COSFA qui, comme les sœurs Ratsifandrihamanana, Bako et Vola, s’entraînent à Betongolo. Il en va de même pour les membres de l’AS St Michel et ceux de l’ESCA. S’ils se trouvent devant, c’est tout simplement parce qu’ils s’entraînement plus que les autres. C’est tout aussi simple.

Clément RABARY

Share This Post