Tennis : Randy Randrianasoloson : Un wild card aurait été bénéfique pour Tarbes



Jacaranda
Etre championne, c’est travailler dur mais aussi se relever après une défaite.
Etre championne, c’est travailler dur mais aussi se relever après une défaite.

Les spécialistes du tennis ont chacun leur avis sur l’avancée de Randy Randrianasoloson au tennis et surtout pour Tarbes.

Elle sort du tableau au 1/16 des rencontres en étant battue par la croate Karanusic Anda en  4/6, 6/3, 5/7 après 2h30 de match. Maneva Rakotomalala, elle aussi, a quitté tôt Tarbes, au premier tour. Avant le sommet africain 2013, des techniciens ont douté des performances de Randy. Mais elle a su démontrer à tous ce qu’elle avait en elle. L’opportunité de faire des rencontres internationales en France a été saisie par les parents pour faire évoluer rapidement leur fille. A quoi bon nager dans une cuvette alors que la mer propose des horizons tellement larges ? Cette année, l’horizon était tout simplement Tarbes et Randy a réussi les qualifications françaises pour arriver aux portes du tournoi des petits As. Un wild card obtenu par la Fédération lui aurait permis d’éviter des qualifications fatigantes. C’est surtout dans l’espace public qu’est facebook qu’on trouve des avis très intéressants. Max Randriantefy qui a réussi à mettre ses filles Natacha et Dally sur le toit de l’Afrique et dans le circuit mondial est clair « Surement qu’elle était exténuée par son parcours qui passait par les qualifications françaises et les qualifications internationales ! Pour pouvoir faire une belle prestation dans un tournoi du niveau des élites mondiales, il lui faut aussi beaucoup de chances et ces chances, elle ne les avaient pas eues ! ». Rajaobelina Rija, spécialiste en tennis, la félicite et a écrit « Grand Bravo pour ce parcours plus qu’honorable… C’est quasi un exploit d’enchainer autant de victoires (7) en moins d’une semaine… Les vainqueurs en Grand CHELEM en font 7 en 2 semaines ! ».

Le sport, une affaire de tous. Razatovo Naina, quant à lui, explique l’obtention d’un wild card « En fait la FMT a bien demandé officiellement une Wild Card pour Randy. Les organisateurs nous ont répondu officiellement qu’une partie des Wild Card ont été mise à la disposition de leur DTN, et que le reste sera octroyé à des joueuses européennes uniquement. C’est leur politique et nous n’avons malheureusement aucune influence là-dessus ! ». Il y a des moments où batailler dur, presser via des courriers, faire du lobbying sont plus que nécessaires et ne pas se contenter  d’un unique courrier. De toutes les façons, rideau sur Tarbes pour cette année 2014. «Ma fille est exténuée mais ça va », a lancé Sandrine Andrianarimalala. Le sport est une affaire de tous et chacun peut le faire évoluer à son propre niveau. Pour nous motiver, rappelons-nous des rêves de cette petite fille qu’a été Randy à 11 ans et qu’elle se préparait alors déjà pour le tournoi de Petits As « je voudrais évoluer dans le tennis mondial pour l’honneur de Madagascar ». Elle en a toujours le cran et les moyens. Est-ce trop de demander que d’appuyer une fillette malgache ?

Anny Andrianaivonirina

Share This Post