Marathon BOA de Bamako : Hajanirina Andriamparany le podium en ligne de mire !



Jacaranda
Hajanirina Andriamparany recevant le maillot des mains du DG de la BOA, Abdallah Ikched, hier, à Antaninarenina. ( Photo d’Archives).
Hajanirina Andriamparany recevant le maillot des mains du DG de la BOA, Abdallah Ikched, hier, à Antaninarenina. ( Photo d’Archives).

C’est la troisième année consécutive que Hajanirina Andriamparany représentera la Grande Ile au Marathon international de BOA Bamako, Mali.

Après 2011, 2012, 2013, Madagascar par le biais de la BOA Madagascar sera présent à la 6e édition du Marathon International BOA Bamako, Mali. Le marathonien Hajanirina Andriamparany tentera sa 3e aventure malienne, le dimanche 2 février avec le même parcours et mêmes pays participants à savoir Madagascar, Kenya, Sénégal, Niger, Ghana, Bénin, Burkina-Faso, Tanzanie et Côte d’Ivoire.

Faire mieux. L’année dernière, Haja a réalisé son meilleur résultat à ce marathon en figurant dans le top 5 avec un chrono de 2h 31’23’’71. « C’est très difficile de remporter le titre, mais je ferais de mon mieux cette année pour figurer sur le podium. Pourquoi pas la médaille d’argent ? » a-t-il lancé. Il est à signaler que lors de sa première participation, il a abandonné la course même s’il a mené la course pendant les 20 premiers kilomètres.  «  Haja s’est bien préparé depuis environ deux mois et on va honorer le soutien constant de la BOA » a expliqué Norolalao Ramanantsoa Andriamahazo, hier, au cours d’une conférence de presse au siège de la BOA Madagascar à Antaninarenina.

Réengagement. Le nouveau Directeur Général de la BOA Madagascar, le Marocain Abdallah Ikched a réitéré son engagement à soutenir l’athlétisme malgache. La BOA Madagascar a pris en charge les détails liés à ce déplacement : des équipements sportifs, le billet de transport entre autres. Abdallah Ikched d’expliquer que « la BOA se démarque de plusieurs acteurs qui peuvent contribuer à l’évolution de la culture et des sports du pays.  La BOA n’est pas une banque de parole mais aussi une banque en acte. Aussi, on ne refusera pas à soutenir un évènement qui partage les mêmes valeurs, à savoir la discipline, culture de l’effort, le fair-play, un esprit de compétition et un moral de gagnant, c’est le cas de ce marathon où la BOA envoie une délégation à Bamako. » Le choix de Hajanirina Andriamparany est vite fait pour la fédération surtout après sa belle prestation au marathon de Pyongyang qui était crédité de 2h 24. La délégation malgache dirigée par Mahatana Jean de la Croix à la fois coach quittera le pays demain.

T.H

Share This Post